Lien entre la 333 et la 117 : Pas la priorité pour le MTQ

Par Luc Robert
Lien entre la 333 et la 117 : Pas la priorité pour le MTQ
La trafic à l'embranchement des routes 117-333, déborde jusqu'à la prison de Saint-Jérôme. (Photo : Luc Robert)

Au sortir d’une réunion avec la direction du ministère des Transports du Québec (MTQ), section Laurentides-Lanaudière, le préfet de la MRC Rivière-du-Nord, Bruno Laroche, a appris qu’un nouveau tronçon entre les routes 333 et 117, ne figure pas aux priorités de l’organisme régional.

M. Laroche s’est étonné des conclusions de M. Claude Thibeault, directeur-général du MTQ régional.

«Je n’étais pas emballé, à ma sortie de réunion avec le MTQ. Même si les voitures attendent jusqu’à la prison de Saint-Jérôme, sur la voie d’accotement entre la 15 Nord et la route 117, le MTQ soutient que le secteur n’est pas accidentogène, car les voitures arrêtent et se déplacent lentement. Ce n’est pas prioritaire pour eux», a dévoilé M. Laroche.

Celui qui est aussi maire de Saint-Hippolyte estime que des accidents majeurs pourraient survenir dans ce secteur.

« Une collision peut survenir à tout moment. Il y a toujours deux filées de voitures, qui attendent aux heures de pointes: dans la première voie, on retrouve les voitures qui embarquent vers le Nord, en provenance du secteur du Carrefour du Nord, et qui arrivent au ralenti. En voie médiane, il y a les gens qui sont arrêtés, en provenance du Sud. Il s’agit d’avoir un seul cas d’impatience au volant, quand tout est bloqué et qu’un conducteur du centre décide de bifurquer d’un coup sec vers la voie de gauche, pour qu’une voiture arrivant en trombes du Sud vienne faucher plusieurs voitures quasi-arrêtées », a prédit Bruno Laroche.

Pistes de solutions

Les résidents secteur subissent depuis des années une augmentation graduelle de véhicules cherchant à emprunter le boulevard des hauteurs, par le secteur Lafontaine, vers l’ouest de Sainte-Sophie, ainsi que la municipalité de Saint-Hippolyte.

« On dénombre pas moins de 13 000 véhicules par jour, qui passent devant le IGA du boul. des hauteurs, chez nous. Pour désengorger l’embranchement plus au sud, entre la 117 et la 333, des scénarios existent depuis longtemps. Un de ceux-ci consistait à réaménager l’échangeur du viaduc Lafontaine, avec une bretelle dans le secteur de la Caravelle (ex-Villa Fontaine), ainsi que d’établir une passerelle pour piétons et déplacer la piste cyclable. L’idée n’a pas eu de suite, parce qu’elle prévoyait aussi établir un carrefour giratoire dans le secteur de l’ancien hôtel Pigalle, qui prenait trop de place en largeur pour les commerces ».

Le maire de Saint-Hippolyte, Bruno Laroche

Le plan original du tronçon de décongestion, connu depuis des lunes, consistait à ajouter une sortie à la 15 Nord, à la Porte du Nord, où 4 voies asphaltées abandonnées mènent déjà jusqu’à la Rivière-du-Nord. Or, un pont au-dessus du cour d’eau n’a jamais vu le jour, pas plus qu’un tronçon reliant la 117 et la 333, via Prévost.

« La fenêtre d’opportunité pour passer par le boulevard des Clos Prévostois, est fermée. C’est devenu un quartier résidentiel. Ça semble plutôt se dessiner en-bas des Attaches Éthier, sur la 117 », a imagé M. Paul Germain, maire de Prévost.

Or, un tronçon vers l’Est serait aussi problématique, en bordure du boulevard des hauteurs.

« Cette option passerait par les terres de feu-Paul-André Forget, dont le secteur appartient aujourd’hui à ses fils. Ce scénario aurait aussi sa part d’embûches, car il se terminerait dans le secteur d’une bleuetière, très populaire de la 333. En bref, je ne vois pas le jour du début des travaux de désengorgement », a repris M. Laroche.

« Je n’accuse pas M. Thibeault (MTQ) de ne rien faire, mais plaçons nos départements de génie ensemble, pour trouver une solution. Même si Youri (Chassin, député de Saint-Jérôme) et Marguerite (Blais, députée de Prévost) ont poussé pour débloquer le dossier, rien n’y fait. On a l’appui des maires de Sainte-Sophie et de Saint-Jérôme. C’est un grand enjeu de sécurité et d’économie régionale », a fait valoir M. Laroche.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments