LHJAAAQ : Les Panthères croisent les doigts pour retourner sur la glace cette saison

Par Luc Robert
LHJAAAQ : Les Panthères croisent les doigts pour retourner sur la glace cette saison
Le nouveau défenseur Domenico Argento (27), voit son gardien des Panthères, Guillaume Maguire, sauver les meubles. (Photo : Raynald Morand)

La Ligue de hockey junior AAA du Québec a repoussé sa date limite des transactions au 27 février prochain, gardant du même coup une porte ouverte sur la possibilité de poursuivre ses activités de la saison 2020-2021.   

Les dirigeants du circuit espèrent que d’éventuels allègements des consignes sanitaires du gouvernement Legault per-mettront un retour éventuel sur la surface glacée.

« Il n’y a pas grand-chose qui bouge, mais les idées sont là. Il faut que les jeunes jouent et qu’ils soient évalués par les dépisteurs, tant de la LHJMQ, de la NCAA ou de la ECHL. Notre raison d’être est le développement des jeunes et ça leur prend de la visibilité », a laissé entendre M. Sylvain Charbonneau, gouverneur des Panthères de Saint-Jérôme.

Les gouverneurs sont d’ailleurs censés tenir une réunion le 8 février prochain, afin d’ébaucher la suite des choses.

« Les équipes aimeraient pouvoir étendre les activités jusqu’au 15 mai prochain. Ça pourrait comprendre un camp d’entraîne-ment, la conclusion du Défi Bauer (les Panthères sont invaincues en 4 parties), une saison régulière et de courtes séries.

Le concept du midget AAA nous intéresse aussi : tenir plus de parties régulières que de matchs des séries. L’idée derrière ça est encore de permettre aux jeunes de jouer un maximum de parties régulières, dans le contexte actuel. Parce qu’en séries, ça peut être très court, si tu es éliminé dès le départ. On aimerait seulement tenir deux demi-finales et une grande finale cette année. »

Ces demandes représentent bien l’optique de M. Clément Hudon, proprio des Panthères.

« M. Hudon est déjà très occupé avec ses commerces, dont Piscines Trévi. Il reste dans le milieu pour les jeunes et leur développement. Il a retenu ses fonds de commandites à la ligue, cette année, afin de les garder pour son budget d’équipe. Ça ne paraît pas à première vue, mais une année complète sans billetterie, ça représente 60 000 $ envolés. M. Hudon n’a vraiment pas besoin de ça », a-t-il ajouté.

« La Coupe du Centennaire (Championnat canadien jr A) et la Coupe Fred Page (Championnat jr A de l’Est-canadien) n’ont pas encore été annulées. Tout dépend du gouvernement. La ministre Isabelle Charest a dit non à notre première demande d’aide financière. La LHJMQ a reçu un million par club, pour les aider. Nous, on demandait beaucoup moins que ça et cela a été refusé ».

Notons que M. Charbonneau, Jocelyn Chevrier et Jean-François Laplante ont par ailleurs lancé l’idée de développer un programme pour les jeunes hockeyeurs d’ici. Reste à voir quelle forme ce développement pourrait prendre.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments