L’héritage des Basler

Par Simon Cordeau
L’héritage des Basler
Chalet Bellevue vu du ciel. (Photo : Nordy)

Près du cœur du village de Morin-Heights se trouve le Chalet Bellevue, aujourd’hui le centre communautaire. Tout près le parc Basler, à côté du Corridor aérobique, est le point de départ de bien des randonneurs. À 93 ans, Georges « Bunny » Basler nous raconte leur histoire, et la sienne.

Assis devant le foyer du Chalet Bellevue, M. Basler nous livre ses souvenirs. Au-dessus de lui, une grande photo en noir et blanc, où on le voit en saut à ski. C’est de là que vient le surnom qu’il porte toujours : « Bunny ». Autrefois, il était redoutable sur ses skis. « Ça fait 90 ans que je skie : depuis que j’ai 3 ans! »

Sa famille et lui ont bâti l’Hôtel Bellevue (tel qu’il s’appelait alors) en 1945, lorsque la pension où ils résidaient est passée au feu. Les skieurs arrivés en train n’avaient que quelques pas à faire pour se rendre à l’hôtel. Le Mont Bellevue, renommé le parc Basler, possédait alors le seul remonte-pente à câble de Morin-Heights, et son tremplin permettait aux skieurs intrépides de faire des sauts spectaculaires.

Avec une mallette pleine de photos et de souvenirs, M. Basler nous raconte ses années à héberger les visiteurs, à sillonner les forêts de Morin-Heights sur ses skis, et à former de futurs skieurs, jeunes et moins jeunes, lorsqu’il était moniteur.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments