Les subventions de bornes de recharges résidentielles sont freinées à Prévost

Étienne Robidoux
Les subventions de bornes de recharges résidentielles sont freinées à Prévost
Une borne de recharge pour une voiture Tesla peut coûter jusqu'à 635 $. (Photo : Courtoisie)

Depuis janvier 2021, la Ville de Prévost n’offre plus de subventions pour l’installation de bornes de recharge résidentielles pour les véhicules électriques ou hybrides et ce, en raison de contractions budgétaires. Le « virage d’électrification » est assez avancé, juge la Ville. 

La subvention pour les bornes électriques résidentielles, qui avait été mise en place au début de 2018, pouvait s’élever jusqu’à 200 $. 

Joey Leckman, élu du Renouveau Prévostois, affirme que le maire et lui auraient voulu continuer d’offrir cette subvention, mais que ce n’était plus possible en raison des contractions budgétaires. Le but initial était d’inciter les citoyens à rouler électrique.  « On est rendu assez avancé dans le virage d’électrification », estime M. Leckman. 

Le site ChargeHub répertorie 8 bornes de recharge à Prévost, soit six de niveau 2 et deux de niveau 3.

« Nous sommes une des Villes qui offre le plus grand inventaire de subvention en environnement et nous avons fait des choix pour prioriser des subventions plus populaires et qui ne sont pas subventionnées », explique par courriel Gabrielle Malacket, responsable aux communications à la Ville de Prévost.

Une décision qui surprend

Danielle Léger, conseillère municipale à Prévost de 2013 à 2017, se dit surprise par cette décision d’« une ville qui se dit verte ».

En avril 2020, Mme Léger a reçu une sub-vention de 100 $ de la Ville de Prévost pour installer une borne de recharge dans son garage. Destinée à l’usage de sa voiture Tesla, la borne lui a coûté 635 $, dont 600 $ lui était remboursé par le Gouvernement du Québec, dans le cadre du programme Roulez vert. Ce programme provincial est d’ailleurs toujours disponible.

Frais d’installation coûteux

Mme Léger avoue que les frais de plus de 1 000 $ de l’électricien l’ont fait bondir. L’aide financière de la Ville était donc la bienvenue pour absorber les frais supplé-mentaires. « C’est un petit plus pour certains ménages pour faire le pas, en plus de la subvention gouvernementale », estime-t-elle. 

Les installateurs de borne de recharge que nous avons contactés indiquent que, selon les besoins, les frais d’électricien coûtent entre 700 $ et 1 200 $ pour une maison unifamiliale et entre 3 000 et 5 000 $ pour un condominium. 

M. Leckman fait valoir qu’un montant de 200 $ n’a pas un impact décisif pour qu’une personne choisisse ou non d’installer une borne chez elle, étant donné qu’une voiture électrique coûte déjà plusieurs milliers de dollars.

Du côté des autres municipalités

Selon le site Roulons électrique, au moins 25 municipalités du Québec ont déjà emboîté le pas pour subventionner les installations de bornes de recharge résidentielles. Parmi elles, il y a Mirabel (qui offre maximum de 350 $) et Mascouche (qui prévoit un maximum de 250 $).

Au moment où ces lignes étaient écrites, le nom de la Ville de Prévost figurait toujours dans la liste du site Bornes Québec, réper-toriant les municipalités proposant une subvention municipale pour l’achat d’une borne domestique. Cette subvention a toutefois disparu du site de la Ville.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments