Les Respectables célèbrent leurs 25 ans de carrière

Photo de Redaction Journal
Par Redaction Journal
Les Respectables célèbrent leurs 25 ans de carrière
Le bassiste des Respectable, Stéphane Dussault, dans son studio d’enregistrement. (Photo : Courtoisie)

Théâtre Gilles-Vigneault

 
Françoise Le Guen – La tournée du 25e anniversaire des Respectables s’arrête à Saint-Jérôme. Avec 25 ans de Rock n’Roll, plus de 300 000 albums vendus, 25 succès radio, le groupe revisite à travers le spectacle les pièces qui ont fait rocker le Québec.
La tournée a commencé cet automne. « Les gens sont là et sont contents. Le spectacle va très bien, au-delà de nos espérances. Ça faisait près de 10 ans qu’on n’avait pas fait de tournées de salles », confie le bassiste de Saint-Hippolyte, Stéphane Dussault.

Voyage dans le temps et nouvel album

Le groupe est allé puiser dans son large répertoire. « Avec plus de 25 extraits radio en carrière c’était un choix difficile. On essaye de toucher à tout et on présente du matériel anglophone et notre nouvel album, The Power of Rock ‘n’ Roll ». Un album en anglais, aux racines country, Southern Rock, réalisé par Bernard Fowler le choriste des The Rolling Stones depuis 1985. Les Respectables commencent à en faire la promotion à travers le Canada. Stéphane Dussault regrette cependant le fait que les radios du Québec les boudent. « C’est toujours plus dur pour nous au Québec en anglais. On a beau avoir un top 5 au Canada anglais avec notre dernier album, beaucoup de radios ici ne nous jouent pas, c’est un peu spécial. C’est comme si pour le Québec nous étions des artistes francophones, alors qu’on a commencé en anglais. Mais finalement, on a le meilleur des deux mondes ! »

Le public

Le spectacle de 90 minutes est festif, et fidèle à leurs habitudes, ça déménage. « On l’a monté comme un film. Ça finit bien, tout le monde est debout, on danse et on a du plaisir ». Leur public en 2019 rassemble les générations. « On a beaucoup de gens de 35 ans et plus, mais c’est intergénérationnel. Beaucoup vont venir accompagnés de leurs enfants dans la vingtaine ou plus jeunes. On est dans une période où ceux qui chantaient l’Homme 7-up dans leur auto viennent revisiter leurs souvenirs, souvent avec leurs parents. Ils découvrent un groupe qui en live est plus organique, rock and roll et énergique ».

Le studio d’enregistrement

Et parce qu’il est passionné par la musique, Stéphane Dussault produit beaucoup d’artistes – surtout dans le country – dans son studio d’enregistrement de Saint-Hippolyte (Studio Lapruche).
« On fonctionne à plein régime. Dans le studio je découvre beaucoup d’artistes des Laurentides. Il y a beaucoup de talent qui dort ici ». C’est pour cette raison qu’il les invite à se faire connaître. « Pour des auteurs composteurs qui veulent faire de la musique country, folk ou même de l’alternatif, on est ouvert. C’est mon métier, et souvent je m’investis aussi dans le projet parce que j’y crois ».

Les coups de cœur de Stéphane Dussault

Stéphane Dussault adore aller au restaurant Chez Milot à Sainte-Adèle. « On y mange bien et l’ambiance est parfaite, c’est relax, le staff est exceptionnel et on est toujours très bien reçu. » C’est également un habitué de l’Auberge et Spa Nordique Beaux Rêves située à Sainte-Adèle.
Le bassiste est un inconditionnel de l’Auberge du Lac Morency à Saint-Hippolyte. « La cuisine est excellente et il y a une bonne cave à vin. Non seulement on y mange bien, mais on peut aller faire des activités comme de la motoneige avec Aventures Plein Air Saint-Hippolyte qui est annexé à l’auberge. C’est quelque chose d’exceptionnel dans les Laurentides. Des gens à travers le monde traversent juste pour venir ici pour faire de la motoneige, des excursions en traîneau à chiens ou de la pêche blanche. Une journée de motoneige avec un souper à l’auberge et peut-être une nuitée, j’y vais les yeux fermés. C’est un endroit qui permet de bien profiter de l’hiver. »
Sous oublier aussi le meilleur restaurant de sushi dans le nord selon lui, Le Suki à Prévost. « Ils font le meilleur tartare de saumon ! J’y vais juste pour ça, j’étudie la recette à chaque fois ! Et l’ambiance est conviviale ».
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de