Les réfugiés, le courage de vivre

Les réfugiés, le courage de vivre

SAINT-JÉRÔME. Le livre d’Angelique Papadelias La Foi en Notre Liberte? raconte l’histoire de ces réfugiés qui, ayant fui leur pays, leurs maisons, leurs amis et familles, en quête de liberté et avec une détermination inébranlable, ont recommencé leur vie, libres, ici à Saint-Jérôme.

Il raconte les circonstances incroyables qui animent ces personnes. L’histoire de ceux qui, malgré les obstacles, ont lutté pour garder la foi en la liberté et dans la dignité humaine. «C’est le parcours de familles qui sont arrivées ici comme réfugiés, sans perdre espoir, avant d’arriver à une place où ils vont pouvoir vivre cette liberté-là», nous explique Line Chaloux, la directrice du Coffret.

«Souvent les réfugiés nous disent qu’ils ont perdu la foi, ajoute-t-elle. Ils ne croient plus qu’il y a de la lumière au bout du tunnel et pensent qu’ils vont mourir comme tous ceux qu’ils ont vus. Ils sont dans un état terrible. J’aimerais que ce livre apporte de la compassion pour les réfugiés», espère aussi Mme Chaloux.

Pour ne pas oublier

Angelique Papadelias nous parle de l’histoire de dix familles qui viennent du Bhoutan, de Colombie, de République Démocratique du Congo, du Kosovo et du Se?ne?gal. Comme celle de Bishnu, né au Bhoutan, qui a vécu 20 ans dans un camp au Népal (ses enfants sont nés dans le camp) expulsée de force de son pays avant un périple qui l’amènera à Saint-Jérôme. Bishnu nous confie que ce livre lui a permis de raconter son histoire et de ne pas l’oublier. Il sera sa mémoire.

Ce livre, c’est aussi l’histoire de Line Chaloux, la fondatrice du Coffret, cet organisme régional en matière d’accueil et d’établissement des immigrants dans les Laurentides, basé à Saint-Jérôme. Celle qui a travaillé sans relâche pour mettre en place un centre d’immigration pour réfugiés pour que ces familles puissent se réinstaller dans un nouveau pays et faire valoir leur liberté?. «Je ne suis pas seule, insiste-t-elle. On a ici plus de 250 bénévoles qui nous aident afin que ces gens-là développent une appartenance et s’intègrent.»

L’espoir

Angelique Papadelias, d’origine grecque, est ne?e en Australie. Elle est auteure et réalisatrice de documentaires, dont les profits servent a? financer des projets humanitaires.

Angelique habite maintenant à Saint-Hippolyte. Elle est arrivée ici en 2014 après avoir rencontré l’amour de sa vie à New York. «Le meilleur cadeau que je puisse offrir aux immigrants est de rendre leur histoire accessible à l’échelle mondiale», nous confie celle qui, afin de partager ces récits émouvants et remplis d’espoir, a décidé? d’écrire ce premier livre. Elle souhaite que ces histoires diffusent un message de paix, d’amour et de compassion, et que ce livre apporte de l’espoir a? celles qui subissent encore la répression afin qu’elles puissent aussi trouver la liberté?.

Disponible en français, en anglais et en espagnol, le livre est en vente au Coffret (181 rue Brie?re), à la Coop du Cégep de Saint-Jérôme et sur Amazon.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de