Les Panthères servent un sérieux avertissement aux Braves de Valleyfield

Par Luc Robert
Les Panthères servent un sérieux avertissement aux Braves de Valleyfield
Zachary Daneau, le joueur du match. (Photo : Juana Laurin Photographie)

LHJAAAQ

Un regain de vie des Panthères, dans les 40 dernières minutes du match local final de la saison régulière 2019-2020, a permis aux félins de vaincre leur bête noire de Valleyfield, 3 à 2, dimanche dernier à Saint-Jérôme.

En disposant des Braves, les Panthères ont ainsi affiché un bilan final de 2 victoires en 6 affrontements, face aux patineurs du Suroît. Meneurs au classement de la division Trévi avec 71 points, les Campivalenciens pourraient se présenter en avril à Saint-Jérôme, dans le cadre de la Coupe Fred Page.

«Il était primordial de servir un message aux Braves avant le début des séries. Nous avons disposé des meneurs : ça envoie une carte de visite importante aux Braves et aux autres formations: nous ne serons pas des figurants au Championnat de l’Est du Canada», a promis le joueur du match, Zachary Daneau, auteur de deux aides. Ses coéquipiers Frédéric Abraham (11e), Charles-Antoine Paiement (25e) et Philippe-Olivier Riopel (33e) ont sonné la charge des locaux, après que les Braves eurent pris une avance de 2-0, en début de deuxième.

«Avec ce retour de trois buts sans riposte, mes joueurs m’ont prouvé être prêts à aller à la guerre (en séries). Le point tournant du match est survenu lors d’une collision entre notre petit joueur de 17 ans, Landon-Samuel Kolnic, et le joueur de 20 ans Samuel Richard, qui a fini sur le postérieur. Kolnic applique toujours les petits détails qui vont te faire gagner et il n’a pas peur de se sacrifier. L’intensité déployée lors des
40 dernières minutes doit être prolongée à 60 minutes»
, a souhaité le pilote Pierre Bergeron.

Avantage de la patinoire

À égalité avec les Cobras de Terrebonne au 2e rang de la section Trévi avec 64 points, les Panthères (31-13-1-1) se sont frottés lundi au Titan à Princeville. Ils visiteront le Collège Français, vendredi à Longueuil.

«L’objectif est d’obtenir l’avantage de la glace au permier tour éliminatoire. Terrebonne a un calendrier plus favorable au nôtre, alors que nous affrontons aux deux derniers matchs réguliers des clubs de premier plan. Mais il nous faut aussi le meilleur différentiel, si on a besoin d’être départagés au classement final», a-t-il repris.

Montrer l’exemple

Après avoir abandonné le tournoi à la ronde de 2019, la LHJAAAQ a instauré la formule suivante pour les quarts de finale 2020, qui se dérouleront du vendredi
13 mars au mercredi 25 mars : les équipes ayant terminé dans les trois premières positions, dans chacune des deux divisions, affronteront les meilleures équipes ayant terminé en 7e ou 8e places au classement général.

«En éliminatoires, il faudra être prêts à souffrir, comme au match face aux Braves. Ayant appris à jouer défensivement dans la LHJMQ avec les Cataractes, je veux influencer nos jeunes à suivre la cadence. De plus, j’ai déjà atteint la grande finale, dans le midget AAA. Je veux montrer aux coéquipiers qu’il y a moyen de peser sur le bouton de remise à jour, si une contre-performance survient. Nous sommes confiants», a achevé le no. 90.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de