Les Laurentides dominent en haltérophilie

Les trois premières médailles d’or de la délégation des Laurentides aux Jeux du Québec sont l’œuvre de Maximilien Cyr. L’haltérophile de Prévost a remporté trois médailles d’or, éclipsant au passage une marque personnelle. Le travail des haltérophiles sera apprécié par la délégation laurentidienne qui s’est fixé un objectif global de 60 médailles.

Par Jean-Patrice Desjardins

Inscrit chez les 56 kg, Maximilien n’a eu aucune difficulté à mettre la main sur l’or à l’arraché avant de répéter l’exploit à l’épaulé-jeté. Il a établi une marque personnelle avec un levé à l’arraché de 61kg. À l’épaulé-jeté, il a choisi une marque conservatrice de 79 kg. En fait, Cyr a réussi cinq de ses six essais et, assuré de la médaille à l’épaulé-jeté, il a tenté de battre sa marque personnelle de 81kg à son dernier essai, en demandant qu’on installe 83 kg sur la barre. «Tout s’est bien déroulé pour moi. Je faisais entièrement confiance à mes entraîneurs Mario Vachon et Alain Marineau», explique l’athlète qui s’entraîne à Prévost avec Manon Poulin. Âgé de 16 ans, Maximilien Cyr lève des poids depuis sept ans déjà: «J’ai commencé à neuf ans car ma mère et mon père pratiquaient l’haltérophilie. Nous avons une salle d’entraînement à la maison, c’est donc naturel pour moi.»

Encouragé par ce résultat, Cyr vise maintenant une participation au championnat canadien de sa discipline. C’était sa première participation aux Jeux du Québec et il a bien l’intention d’aller plus loin.

Son compatriote Nicolas Vachon de Saint-Hippolyte, inscrit chez les 51 kilos, s’est mérité deux médailles de bronze en haltérophilie, avec un levé de 55 kg à l’épaulé-jeté. À l’arraché, il n’a pas monté sur le podium, mais son levé de 38 kg lui a assuré une troisième place au combiné: «J’étais stressé. C’était ma première fois aux Jeux du Québec. Je pense que c’est ce qui m’a fait manquer la troisième place à l’arraché.» Âgé de seulement 12 ans, Nicolas Vachon vient aussi d’une famille qui pratique l’haltérophilie: « C’est vraiment l’fun les Jeux du Québec. C’est la compétition dont je suis le plus fier, même si j’en ai fait plusieurs cette année. C’est plaisant, car on peut aller voir d’autres sports et visiter le Village des jeunes. »

Andréanne Charles de Mirabel s’est signalée en remportant trois médailles de bronze chez les moins de 58kg. Le Lachutois Roody St-Pierre et la Jéromienne Loryanne Lafleur ont tous les deux décroché trois médailles, toujours en haltérophilie. L’athlète de Saint-Jérôme a récolté la médaille d’argent à l’épaulé-jeté chez les moins de 63 kg. Elle avait gagné une médaille de bronze à l’arraché. Au combiné, celle qui était la plus légère de cette catégorie a mérité le bronze.

Des karatékas bronzés

Les surprises continuent en karaté pour les Laurentides. Après avoir remporté une médaille d’argent et cinq médailles de bronze dès le premier jour de compétition, les karatékas des Laurentides sont montés à deux autres reprises sur la troisième marche du podium, dimanche.

Léonie Laviolette de Saint-Colomban a remporté deux médailles de bronze, en kata et en combat. Elle s’est ensuite jointe à Karl Baron de Lachute et Amylie Boisvert de Prévost pour décrocher une autre troisième place à la compétition par équipe des plus de 50 kg.

Autres sports

En hockey masculin, les protégés de Jean-Philippe Bélair sont assurés d’une médaille, eux qui jouaient le match final mardi matin contre une formation de la Rive-Sud de Montréal.

Au basketball en fauteuil roulant, la formation des Laurentides disputait le match de la médaille de bronze, mardi matin. En plongeon, Benjamin Leroux de Mirabel a récolté deux médailles de bronze.

L’équipe de curling féminin des Laurentides jouait également mardi matin pour l’obtention de la médaille de bronze. À son premier tournoi, la formation masculine des Laurentides a encaissé quatre revers.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments