Les Cheminots arrachent la victoire à Lanaudière

Les Cheminots arrachent la victoire à Lanaudière

FOOTBALL. Même s’ils ont tiré de l’arrière durant toute la partie, les Cheminots de Saint-Jérôme se sont sauvés avec une victoire de 43-42 aux dépens des Triades de Lanaudière grâce à un placement du botteur Keven Billy avec seulement onze secondes à jouer, dimanche.

« C’est notre plus grosse victoire de la saison. C’était un adversaire coriace et ils ont été fidèles à leur réputation. Ça nous donne une réelle chance de terminer au premier rang du classement», a affirmé l’entraîneur-chef Jean-Gardy François qui rappelle que son adversaire n’avait pas connu la défaite cette saison.

Tirant de l’arrière 28-20 après une demie, les Cheminots n’ont pas paniqué et ont apporté certains ajustements pour remonter la pente.

Saint-Jérôme a été plus particulièrement efficace au 4e quart. « Je crois que notre condition physique nous a servi lors de ce quart», dit-il.

Avec un peu plus d’une minute à jouer et en retard par deux points, les Cheminots ont réussi une série de jeux offensifs et se sont retrouvés à 25 verges de la zone des buts. Le botteur Keven Billy n’a pas raté la chance de donner la victoire aux grands plaisirs des partisans.

« Ce n’est pas une victoire que les coachs aiment parce que c’est dur pour le cœur. Mais c’est une victoire que les partisans aiment, tout le monde en a eu pour son argent», a lancé François, qui note qu’il devra apporter plusieurs ajustements à la défensive cette semaine.

Six passes de touché pour Martel

Le quart-arrière Alexandre Martel a connu un excellent match complétant six passes de touché pour 534 verges de gain aérien.

« Il a été grandiose. C’est l’homme des grandes occasions», a commenté son entraîneur-chef.

De son côté, le porteur de ballon et receveur de passes David Rémy-Lever a capté quatre passes de touché. Benoît Lecompte et Pierre-Luc Martin ont inscrit les autres touchés.

Vers une saison historique

Avec trois matchs à disputer, les Cheminots ont égalé le record de victoires de son histoire.

Saint-Jérôme présente une fiche de quatre victoires et une défaite et est à égalité au premier rang de la Division 3 avec Valleyfield, Lanaudière et Saint-Lambert.

« Nous jouons les troubles fêtes dans notre division. Il n’y a pas grand monde qui nous voyait en si bonne position», note Jean-Gardy François.

Sa formation aura un autre gros défi alors qu’elle affrontera Valleyfield le 11 octobre, la seule équipe qui a vaincu les Cheminots cette saison.

S’il bat Valleyfield, Saint-Jérôme entrera dans le livre des records de sa jeune histoire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de