Les 18 chasseurs doivent être entretenus à Mirabel

Les 18 chasseurs doivent être entretenus à Mirabel

L-3 MAS qui a fêté ses trente ans d'existence la semaine dernière avait une belle annonce à faire jeudi matin.

À la suite de la commande de 18 chasseurs Super Hornet à Boeing par le gouvernement canadien, l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA) estime que ces avions doivent être entretenus à Mirabel.

Selon l’AIMTA, l’entreprise L-3 Com a toute l’expertise nécessaire pour s’occuper des nouveaux chasseurs de l’armée canadienne.

«Ça fait plus de 20 ans que les travailleurs de L-3 Com entretiennent les F-18 canadiens, explique David Chartrand, coordonnateur de l’AIMTA. Ces travailleurs ont déjà l’expertise et ils ont démontré leur professionnalisme en rallongeant l’espérance de vie des F-18 de plusieurs années. Ces derniers ont aussi des contrats d’entretien militaire pour la US-Navy et avec l’Australie. Il serait donc logique que le contrat d’entretien soit attribué aux travailleurs de l’usine de Mirabel».

Selon M. Chartrand, la grappe aérospatiale québécoise a besoin de ce genre de contrat pour maintenir son  niveau d’expertise et son niveau d’emplois.

Notons que le Canada a commandé ces chasseurs Super Hornet pour remplacer sa flotte vieillissante de F-18. (M.S.M)