L’empreinte indélébile des Bohémier à Saint-Jérôme

L’empreinte indélébile des Bohémier à Saint-Jérôme

L’attaquant Christophe (à gauche), le père Marc, ainsi que l’entraîneur vidéo William perpétuent la tradition des Bohémier au hockey jérômien.

Hockey junior AAA

Luc Robert, collaboration spéciale

Après son frère William l’an dernier, Christophe Bohémier perpétue la tradition familiale au hockey junior en évoluant avec les Panthères. Les amateurs de longue date se remémorent le passage dominant du paternel, Marc Bohémier, capitaine des Rapidos de Saint-Antoine.

Si Marc était reconnu comme un guerrier avec un bon sens du hockey, fiston Christophe possède les attributs d’un joueur de finesse, pouvant déculotter les défenseurs adverses.

« J’étais trapu et physique. Christophe est plus rapide et possède une meilleure vision du jeu. Comme invité au camp des Wildcats de Moncton, en 2016, il a forcé la main des dirigeants jusqu’aux dernières coupures. Il paraissait mieux que plusieurs joueurs repêchés », a constaté Marc Bohémier.

Les talents offensifs de Christophe, auteur de 5 points en 10 parties depuis son arrivée à Saint-Jérôme, ne font aucun doute aux yeux de l’entraîneur Pierre Bergeron.

« Il possède de la vitesse et des bonnes mains. Il est très créatif, mais à 18 ans, il doit éviter d’être à risque de commettre un revirement. Il améliore aussi sa protection de rondelle. En somme, un joueur de top-9 pour le moment, qui pourrait devenir un top-6 (joueur des deux premiers trios) à moyen terme. »

L’ailier gauche a effectué un séjour avec Smith Falls, dans la Ligue centrale junior A de l’Ontario, l’automne dernier.

« Je suis avant tout un fabricant de jeux qui peut aussi marquer. Mon séjour en Ontario m’a permis de constater qu’il y a plus de talents ici, dans la LHJAAAQ, mais que le jeu est plus robuste là-bas. Au niveau des études, j’aimerais m’inscrire à l’Université McGill pour devenir ingénieur », a confié celui qui a récemment obtenu une moyenne générale de 91 % à l’école.

Laissez-passer

Les Panthères sont déjà assurées d’affronter les Flammes de Gatineau, dès le mercredi 14 mars, à l’aréna Rivière-du-Nord, en deuxième ronde des éliminatoires.

Les parties restantes au calendrier régulier ont servi à consolider leur deuxième position au classement de la division Alexandre Burrows.

« Nos entraînements sont axés vers les séries. Sachant à l’avance qu’on croisera Gatineau, cela nous permet de mieux nous préparer. Les Panthères forment un bon groupe aux talents variés et au bon esprit d’équipe. On vise rien de moins que la Coupe Napa, mais il faut gravir les marches une à la fois », a repris celui qui a comme compagnons de trio Zachary Gravel et Charles Martin.

Soulignons que le gardien étoile Samuel Gagnon est guéri de sa blessure à l’épaule. Samuel Gaumond, victime d’une commotion cérébrale dans la LHJMQ, vise un retour au jeu en séries.