Lecture d’été

Par Journal Le Nord
Lecture d’été

Antoine Renand Fermer les yeux

Résumé : Alors que Dominique Tassi, gendarme, perd son enfant lors d’un accident de voiture durant une soirée alcoolisée, sa vie en est bouleversée et ses problèmes se multiplient : alcool, divorce, dépression. Ce gendarme au bout du rouleau va arrêter Gabin Lepage, un jeune homme qui a assassiné une fillette, Justine, après l’avoir violée et torturée.

Quelques années plus tard, Tassi maintenant à la retraite, sera tiré de son isolement lorsque que Laeticia, 17 ans, est assassinée après avoir été violée et soumise à des sévices particuliers. Devant leur description, l’ex-gendarme comprend que Gabin Lepage est innocent. Il enquête et découvre que trop de jeunes filles disparaissent autour de Bourg-en-Bresse. Pour lui, il n’y a pas de doute : un tueur sévit en secret depuis des années.

En bref

Genre : Roman policier

Parution : Mars 2020

Édition : Robert Laffont

Pages : 464

Source : Les éditions Robert Laffont

Douglas Kennedy Isabelle, l’après-midi 

Résumé  : Paris, début des années 1970. Dans une librairie de la rive gauche, un jeune homme rencontre une femme. Il est américain, étudiant, sans le sou, et a tout quitté pour assouvir ses fantasmes de la Ville Lumière ; elle est française, un peu plus âgée, sophistiquée, mystérieuse et… mariée.

Entre Sam et Isabelle, c’est le coup de foudre. Commence alors une liaison tumultueuse, des cinq à sept fiévreux, des rendez-vous furtifs, des moments volés. Mais Sam veut plus. Isabelle lui a ouvert les portes d’une autre vie mais est-elle prête à tout lui sacrifier ? La passion saura-t-elle résister au quotidien, aux épreuves et au temps qui passe ?

En bref

Genre : Littérature américaine

Parution : Juin 2020

Édition : Belfond

Pages : 312

Vous pouvez trouver ce livre à la librairie l’Arlequin 4 rue Lafleur sud, Saint-Sauveur info@librairielarlequin.ca

 

Marguerite Andersen La mauvaise mère

Résumé : Marguerite Andersen a huit ans quand Hitler prend le pouvoir, quinze quand la Seconde Guerre mondiale éclate, vingt au lendemain de l’armistice. Yeux baissés devant l’horreur, toute à sa soif de vivre, elle tourne tourne le dos de cette Allemagne dont elle a honte. Enceinte, elle suit en Tunésie l’amant français qui deviendra son mari.

Ainsi s’amorce un parcours qui l’entraînera, au fil de ses amours et de ses aventures, sur trois continents. Celle qui mènera de front une vie d’épouse, de mère, d’immigrante, d’universitaire et d’autrice retrace, dans La mauvaise mère, les moments importants de sa vie, questionne ses choix, fait l’aveu de ses erreurs. Ce faisant, elle met en lumière les nombreux paradoxes qui, encore à ce jour, façonnent la vie des femmes.

Murmurées, exaltées, angoissées, amoureuses, ces « confessions » attestent encore une fois le caractère exceptionnel de l’oeuvre de Marguerite Andersen.

En bref

Genre : Littérature québécoise et canadienne

Parution : Novembre 2013

Édition : Prise de parole

Pages : 237

Vous pouvez trouver ce livre à la librairie l’Arlequin 4 rue Lafleur sud, Saint-Sauveur info@librairielarlequin.ca

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de