Le ton monte à Saint-Jérôme

Par France Poirier
Le ton monte à Saint-Jérôme
Les trois candidats à la mairie de Saint-Jérôme : Marc-Olivier Neveu, Janice Bélair-Rolland et Marc Bourcier. (Photo : France Poirier)

Jeudi dernier, la table était mise pour un débat des plus animés entre les trois candidats à la mairie de Saint- Jérôme Janice Bélair-Rolland, Marc Bourcier et Marc-Olivier Neveu.

Organisé par des médias locaux avec le Cégep de Saint-Jérôme, le débat a donné le ton à une campagne électorale qui s’annonce très féroce. Rapidement, le ton a monté et on a senti l’électricité dans l’air entre les trois candidats.

Cinq volets ont été débattus : les services de proximité (déneigement, nids de poule, matières résiduelles, etc.); Saint-Jérôme et le gouvernement du Québec (police, hôpital, routes et écoles); le développement économique; le Lac Jérôme et la taxation. Chaque candidat avait 45 secondes pour faire valoir son point de vue sur les sujets à l’ordre du jour, suivi d’un débat de 12 minutes par volet.

C’est lors de ce segment que les émotions ont souvent pris le dessus. Souvent, les candidats parlaient en même temps, ce qui a obligé l’animateur à les ramener à l’ordre. Dans la salle, la majorité des spectateurs regroupait les membres des équipes des candidats à la mairie ainsi que familles et amis. Par ailleurs, la conseillère sortante et candidate Mylène Laframboise a dû être rappelée à l’ordre par les organisateurs et les débatteurs après avoir pertubé le débat.

Ce qu’ils en ont pensé

Invités à commenter le débat, les trois candidats nous ont donné leur opinion immédiatement à la fin de la soirée. Janice Bélair-Rolland s’est dite satisfaite de la soirée, malgré certains bémols.

« Ce que je déplore, ce sont les attaques personnelles comme de revenir toujours sur le dossier de mon prédécesseur. » – Jacine Bélair-Rolland, mairesse sortante

« Ç’a été un beau débat, un bel échange d’idées. Ce que je déplore, ce sont les attaques personnelles comme de revenir toujours sur le dossier de mon prédécesseur. Je trouve aussi particulier de prétendre que le travail qui a été fait n’est pas un bon travail. On a ramené les finances publiques à un bon niveau, on a fait des surplus, on fait de super belles campagnes. On favorise l’achat local. On a débroussaillé Saint- Jérôme comme jamais. On a ramené de la fierté. Ce qu’il faut retenir de ce soir c’est qu’il y en a pour tous les goûts. »

Marc Bourcier a souligné qu’il doit y avoir un renouveau. « Pour être bref, ça prend vraiment un changement de culture à Saint-Jérôme. On en a eu la preuve ce soir. On s’assoit sur des réalisations qui ne sont même pas les leurs, par exemple le Théâtre Gilles-Vigneault. L’administration en place, c’est la suite de leur chef déchu Stéphane Maher et personne dans cette administration n’a fait encore fait d’excuses sur ce qui s’est passé. Ils ont le front de nous dire que tout est correct. Ils ont un poids politique qui va les suivre jusqu’à la fin. Je crois avoir réussi à faire valoir mes idées, dont l’importance de l’électrification des transports. »

Le candidat Marc-Olivier Neveu était satisfait de sa prestation. « Je pense que les gens ont appris à connaître ce que l’on proposait au Mouvement Jérômien. Je suis très heureux de la performance que j’ai donnée. On a vu encore une fois qu’il y une attitude autoritaire de la mairie en place. Je crois que les gens se sont aperçus que ça prend du sang neuf à l’hôtel de ville. Je pense qu’on le représente tant par les idées, que par l’équipe compétente que nous avons, avec des gens âgés de 21 à 69 ans. On inspire ce changement. »

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcel
Marcel
21 days ago

Avec la mairesse en poste, nous ne l’avons que trop brèvement vu pour savoir se dont elle est capable. Je crois au contraire que ce vent de féminité peu très bien porter un souffle nouveau à notre belle ville.

François Houle
François Houle
20 days ago
Reply to  Marcel

malheureusement elle a déjà prouvé par ses agissements en conseil de ville qu’elle est du même moule que son prédécesseur

Marcel
Marcel
20 days ago

Si vous êtes qu’a regarder les cessions du conseil de ville pour justifier votre allégeance. Vous devriez pour commencer, regarder le travail fait sur le terrain . Elle s’en tire plutôt bien , malgrer le fait que plusieurs ne cessent de lui maintenir le nuage de pluie au dessus de la tête. Elle ne doit être tenu responsable des choix q’une personne à pu prendre dans le passé. Ce n’est pas parce qu’un père est alcoolique que ces enfants le seront. Bref on ne peut plaire à tout le monde.

andre bedard
andre bedard
20 days ago
Reply to  Marcel

MR MARCEL je vous mais au defis vous et MISS KODACK belair de me donner son bilan du secteur 10 qui est son secteur

Ronald Forbes
Ronald Forbes
17 days ago
Reply to  andre bedard

Les élus municipaux doivent être présent. Être près de gens, on ne peut pas diriger une ville dans un bureau. Il faut les voir sur le terrain.
Elle n’est pas Miss Kodak, elle est une politicienne tout simplement.