Le public invité à comprendre la réalité des conducteurs

Par Antoine Gascon
Le public invité à comprendre la réalité des conducteurs

Ève Ménard – Le 29 novembre, le ministère des Transports et les contrôleurs routiers de la Société de l’assurance automobile du Québec ont tenu une activité de sensibilisation à Saint-Jérôme portant sur les angles morts des véhicules de déneigement.

« On a beaucoup d’angles morts »

La Société d’assurance automobile du Québec a fait un sondage il y a quelques années qui a révélé que 62% de la population ne savait pas où étaient les angles morts des véhicules lourds. Ainsi, est venue l’idée d’une telle activité de sensibilisation, m’explique Marie-Josée Michaud, contrôleure routier et agente aux relations publiques pour Contrôle routier Québec. « Il s’agit d’une initiative qui se promène à la grandeur du Québec. La population est invitée et peut embarquer à la place du conducteur et vivre l’expérience et mieux comprendre la réalité. », ajoute-t-elle.

L’activité a donc permis de sensibiliser les participants à l’importance d’adopter un comportement sécuritaire en présence de véhicules de déneigement et de démontrer la complexité du travail des équipes d’entretien. « On a beaucoup d’angles morts. Alentour du camion, il y a à peu près un angle mort de 5 ou 6 pieds en angle où on n’a pas de vision. » précise Benoît Therrien, chef d’équipe pour les opérations déneigement pour l’hiver.

Des outils de marquage au sol ont été utilisés afin d’illustrer l’étendue des angles morts et les risques qui y sont associés. En effet, une grande superficie autour du camion de déneigement était recouverte de tapis rouges. « Tous les tapis qu’on voit autour du véhicule, on ne les voit plus du tout quand on s’assoit à l’intérieur, à la place du conducteur. », souligne Marie-Josée Michaud.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de