Le P’tit Train du Nord veut redéfinir son avenir

Par Luc Robert
Le P’tit Train du Nord veut redéfinir son avenir
(Photo : Parc linéaire le P'tit Train du Nord)

Le Parc linéaire le P’tit Train du Nord a récemment entamé une démarche de planification stratégique, par le biais d’un sondage en ligne, afin de redéfinir son avenir dans un contexte en évolution constante.

« Plusieurs acteurs sont venus contribuer à cette grande réflexion collective sur son avenir. Cette démarche est rendue nécessaire, compte tenu de nouveaux éléments: la pandémie et ses différentes mesures; une augmentation importante de l’achalandage (jusqu’à 50 % dans certains secteurs, en moyenne une hausse significative de fréquentation de l’ordre de 18 à 25 %); des changements d’habitudes au sein des usagers et des citoyens. (Bref), c’est au tour (des usagers) de contribuer à ce projet collectif et de partager leurs réflexions », a souligné en introduction le président du conseil d’administration, M. Georges Décarie.

Pour ce faire, un questionnaire à remplir pendant une dizaine de minutes permettra de mettre en commun et d’évaluer les idées proposées, qui proviennent d’ateliers réalisés avec des partenaires, des usagers, des représentants municipaux et des employés du P’tit Train du Nord.

« Il reste encore trois semaines pour répondre au sondage. Le parc a tellement changé qu’il faut accélérer notre plan de match et voir où nous en sommes rendus par rapport aux demandes des gens. Par exemple, il y a 15 ans, le Parc linéaire était majoritairement utilisé par les adeptes du vélo, alors que maintenant, il est multi-fonctionnel », a constaté le directeur général de l’organisme, M. Jean-Sébastien Thibault.

Mission et vision

Après un travail de réflexion collectif, les autorités du parc ont convenu de développer les thèmes suivants : « Développer et promouvoir l’expérience du P’tit Train du Nord et ses activités de plein air » et « Le P’tit Train du Nord, patrimoine régional, mondialement reconnu comme un leader de hauts standards. »

Pour atteindre cette vision, six thématiques sont aussi abordées avec les citoyens et utilisateurs: projets d’amélioration; patrimoine et tourisme; préservation et entretien; promotion et valorisation; financement et interconnexion. Pour chaque question, une liste d’idées potentielles à mettre en œuvre a été avancée.

« Voilà maintenant 10 ans que le parc n’est plus payant pour les utilisateurs. Où en sommes-nous rendus ? Tous les réseaux de pistes cyclables de la province font le même exercice. Ça nous donnera de la viande, autour de l’os, pour déterminer nos balises futures. Quand certaines petites familles empruntent le parc et que des jeunes enfants trouvent que des cyclistes vont vite sur nos tracés, et bien, nous disposerons de plus de données pour analyser la situation », a poursuivi le directeur général.

Membre de la Route verte et du Sentier transcanadien, Le P’tit Train du Nord espère ralier les diverses tendances.

« En asphaltant, élargissant et marquant le sentier dans le secteur de Val-David et de Val-Morin, plusieurs utilisateurs ont apprécié les améliorations. D’autres préfèrent l’harmonisation des paysages, les balades féériques dans les sentiers. On veut déterminer ce qu’ils veulent et ce qui est réalisable. »

En participant au sondage, les répondants deviennent éligibles au tirage d’une carte cadeau d’une valeur de 100 $, à la boutique km 14 du P’tit Train du Nord.

Pour y participer, rendez-vous sur leur site web

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments