Le nouveau projet de l’auteure de Stade 4

Par Sandra Mathieu
Le nouveau projet de l’auteure de Stade 4
Alyson Beauchesne-Lévesque, auteure du livre Stade 4, ma vie avec le cancer et sa meilleure amie Marie-Pier Pagé, infirmière praticienne et double proche aimante lancent le blogue Proche aimant. (Photo : Véronic Vanasse)

Proche aimant

Alyson Beauchesne-Lévesque, auteure du livre Stade 4, ma vie avec le cancer et sa meilleure amie Marie-Pier Pagé lancent le blogue Proche aimant. Zoom sur un projet nécessaire qui arrive à point.

 

Tout le Québec a été ému et inspiré par Alyson alors qu’elle était invitée sur toutes les tribunes pour présenter son livre à l’automne 2018. Atteinte du cancer du sein métastatique (os et foie), elle y raconte en mots et en images, toujours teintés d’humour et d’émotion, la tournure que prend sa vie à partir du diagnostic. Il y a un an, Marie-Pier entend sa future meilleure amie en entrevue à Radio-Canada et est touchée droit au cœur et communique avec elle. Elle-même proche aidante pour son conjoint atteint d’une maladie orpheline, elle s’allie à Alyson pour créer un projet qui fera une différence.

« Depuis notre première rencontre, nous avons noté un manque flagrant de soutien pour les proches aidants, d’autant plus chez les jeunes adultes, explique Alyson, palliative depuis trois ans. À partir d’aujourd’hui, tous les proches aidants deviendront des proches aimants, parce que ça prend de l’amour en maudine pour pouvoir accompagner quelqu’un dans les moments les plus difficiles de sa vie ! »

Le duo a également eu envie de retirer le mot « malade » pour le remplacer par « allié », parce que « ça prend un allié pour un proche aimant. Ça prend une équipe, une égalité. »

Un blogue, deux regards

Ainsi, au contraire d’un livre ponctuel, les textes seront publiés sur la page Facebook Proche aimant de manière régulière, tous les jeudis, et ils reflèteront davantage l’actualité. Sur une période précise de leur histoire, de leur rencontre à aujourd’hui, chaque semaine Marie-Pier et Alyson rédigeront chacune leur version de ce qu’elles ont vécu et les textes seront publiés sans qu’elles aient lu au préalable le texte de l’autre.

« Par exemple, en juin dernier, j’ai été hospitalisée, confie Alyson, maman d’un garçon de près de 7 ans. Je pensais sincèrement mourir. Marie-Pier va partager comment elle se sentait lors de mon hospitalisation et surtout, comment elle abordait la situation. Difficile de lâcher prise, difficile de s’accrocher… une montagne russe d’émotions qu’elle vous fera voir à travers ses yeux de proche aimante. Et moi, je vous écrirai mon histoire le plus franchement et le plus humainement possible. Ce ne sera pas toujours joyeux, mais pas toujours triste non plus ! »

Elles espèrent éventuellement créer des balados (podcasts) pour partager leurs textes et leurs impressions, discuter avec d’autres invités et faireparticiper les auditeurs. « Par exemple, nous pourrions avoir comme invitée Francine Ruel qui vient d’écrire sur sa relation avec son fils itinérant et nous ferions tirer son livre Anna et l’enfant-vieillard. Parce qu’elle aussi est une proche aimante ! »

Les deux amies ont soumis leur projet dans le cadre du Coopérathon, la plus grande compétition d’innovation ouverte au monde. Ce « marathon de coopération », né au Canada, a pour objectif de développer des solutions innovantes à des enjeux concrets de société. Cocréées par des citoyens, experts et entrepreneurs engagés, ces solutions visent un impact social durable.

On peut également suivre Alyson sur sa page Facebook.

 

Parlons stade 4

Alyson a récemment apporté sa signature en guise de soutien à la lettre ouverte publiée par son amie Julie Lévesque dans La Presse+ et destinée à la comédienne Anick Lemay, auteure du documentaire Mont Tétons : un guide de survie. Une lettre qui vise entre autres à démythifier le cancer métastatique. « C’est un texte hyper important, parce que le cancer du sein, c’est beaucoup plus qu’un ruban ! », ajoute Alyson.

La Presse+: Salut, Anick, ce n’est rien de personnel

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de