Le gratin junior A de l’Est-canadien de retour à Saint-Jérôme

Par Luc Robert
Le gratin junior A de l’Est-canadien de retour à Saint-Jérôme
Le vice-président et gouverneur des Panthères, Sylvain Charbonneau, entend mener le tournoi de la Coupe Fred-Page à une autre niveau, en mai 2020, à Saint-Jérôme. (Photo : Courtoisie)

Hockey junior

La Ligue de Hockey Junior AAA du Québec (LHJAAAQ) a octroyé, le jeudi 23 mai dernier, la tenue de la Coupe Fred-Page 2020 à la ville de Saint-Jérôme, pour une troisième fois dans l’histoire de la concession.

 

Cette 26e édition du Championnat de hockey junior A de l’Est du Canada (le calibre se nomme jr AAA seulement au Québec) se tiendra à l’aréna régional de la Rivière-du-Nord, du 28 avril au 3 mai 2020. Les champions du tournoi passeront ensuite au Championnat canadien junior A, à Portage-La-Prairie, au Manitoba.

Lors des deux précédentes tenues de la Coupe Fred-Page à Saint-Jérôme, en 2007 et 2014, À chaque occasion, les Panthères avaient atteint la grande finale.

«L’organisation des Panthères, de la ville de Saint-Jérôme et ses composantes sont ravies d’accueillir la Coupe Fred-Page pour une troisième fois», a déclaré M. Sylvain Charbonneau, directeur du projet et gouverneur des Panthères. «Notre objectif est d’amener le tournoi à un autre niveau. Nous voulons faire rayonner les joueurs et la ligue, partout au Québec. Tout sera mis en œuvre pour que le tournoi soit un succès. Nous voulons vraiment relever le défi et innover», a-t-il ajouté.

Budget de 200 000 $

La présence de quatre équipes juniors A entraînera des retombées économiques importantes à Saint-Jérôme. La Coupe Fred-Page mettra en compétition la formation hôte, les Panthères de Saint-Jérôme, ainsi que les champions des éliminatoires de la Central Canada Hockey League (Ontario-Est-CCHL), de la Ligue de Hockey des Maritimes (MHL) et les champions ou finalistes de la LHJAAAQ (si les Panthères remportent les séries de leur ligue en 2020).

«On parle d’un budget global de 200 000 $, étalé sur 7 jours. Les équipes et leurs partisans dépenseront dans nos hôtels, nos restaurants et tous les commerces qui nous entourent. Un autobus sera disponible pour les 4 clubs en permanence, pendant la semaine. On parle d’un minimum de 21 repas, en plus du banquet de la compétition», a détaillé M. Charbonneau.

Candidature de choix

La décision d’attribuer la Coupe Fred Page 2020 à Saint-Jérôme a été prise par un comité indépendant, à la suite de présentations faites le lundi 20 mai dernier. Le comité était composé de l’ex-entraîneur Richard Liboiron, de Serge Vleminckx, journaliste-sportif, et de Sandy Sicondolfo, ex-joueur de la LHJAAAQ.

«Nous avons préparé le cahier de charge il y a plus d’un mois. Pierre (Bergeron, d.-g. des Panthères) et moi avons ensuite effectué une présentation théorique et financière au comité. Nous remercions ses membres et nos partenaires de la confiance qu’ils placent en nous. Nous compterons sur une équipe de travailleurs acharnés et d’excellents bénévoles. C’est un beau projet : nous voulons valoriser les joueurs et la LHJAAAQ. On ne fait pas ça pour faire de la business. Nous voulons créer six événements uniques, pour chacune des six parties à l’affiche (calendrier régulier), avec des invités», a-t-il ébauché.

Faire ses devoirs

La LHJAAAQ a accueilli la Coupe Fred-Page une dernière fois en 2017, à Terrebonne. Afin d’être dans le coup, les représentants des Panthères ont séjourné à Amherst, au début du mois de mai dernier en Nouvelle-Écosse, afin d’apprendre les subtilités d’organisation de la compétition, tenue en 2019 par les Ramblers de l’endroit.

«Nous avons contourné les inondations, Pierre et moi, pour aller voir de plus près le tournoi 2019. Ça nous a permis de nous adapter à l’édition 2020. C’est une implication grandiose. On parle de huit membres sur le Comité exécutif, ainsi qu’une vingtaine de bénévoles sur le terrain, de l’accueil, aux vestiaires, en passant par le stationnement. M. Clément Hudon, Pierre Bergeron, Mario Roy (directeur du marketing) et moi-même allons tenir une réunion dès jeudi pour élaborer l’équipe d’organisateurs et les pré-requis», a repris Sylvain Charbonneau.

Appui du propriétaire

Présent lors de l’étape cruciale de la dernière Coupe Fred-Page dans la région de Tantramar, qui sert de frontière entre le Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, le d.-g. Pierre Bergeron a tenu à souligner l’implication de M. Clément Hudon.

« Le mot et l’appui de notre propriétaire. M. Hudon, ont été primordiaux dans la démarche. Notre formation arrivant à maturité en 2020, ce tournoi était l’une des choses sur lesquelles nous avions les yeux. Nous avons eu la chance d’expérimenter le tournoi sur place, à Amherst. Nous serons capables d’organiser un événement relevé. Sur la glace, on enlève l’élément du hasard, en séries, en assurant notre place à titre de club hôte. »

Horaire prévilégié

À titre d’équipe hôtesse, les Panthères pourraient obtenir l’horaire des matchs du tournoi à la ronde de leur choix.

« C’est certain que nous pousserons pour disputer nos propres matchs le soir, car une partie en après-midi, c’est moins vendeur. En impliquant et invitant les écoles de la région aux parties du soir, tu donnes à la fois de la visibilité à la ligue et aux joueurs. Les dépisteurs paient même pour entrer aux parties. Cela fera rayonner notre produit », a confié Bergy.

Situation idéale sur la glace

En saison 2019-2020, les Panthères atteindront la dernière étape du cycle de trois ans de développement habituel des troupes juniors.

« Environ 75 % de nos effectifs seront de retour. On sera vraiment compétitifs. On ne se trouve pas dans une situation de devoir acheter (transiger) à tout prix. On apportera des ajustements (joueurs) au besoin. On veut compter plus de buts à l’attaque. Mais lors dernières séries, on a été l’équipe qui a donné le plus de fil à retordre au Titan de Princeville, l’éventuel club champion de la LHJAAAQ. Éric Labrosse (adjoint) et moi allons maximiser l’enseignement auprès des joueurs ».

Impact local

Selon Pierre Bergeron, la tenue de la Coupe Fred Page se répercutera sur l’ensemble du hockey mineur jérômien.

« On invite les gens d’affaires et les partisans à nous appuyer : nous sommes sérieux dans notre démarche. On a plus de Jérômiens et de gars des environs dans notre alignement qu’à mon arrivée ici. Les Sélects du Nord, les Lions de Saint-Jérôme sont autant d’organisations qui vont bénéficier de ce tournoi. Ça donne un but à atteindre, un jour, aux jeunes hockeyeurs locaux. M. Hudon (le proprio) donne un cadeau en amenant cette compétition de calibre ici. Appuyons notre équipe et la Coupe Fred-Page », a conclu tout-haut Pierre Bergeron.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de