Le futur parc de baseball serait doté d’une surface synthétique

Par Luc Robert
Le futur parc de baseball serait doté d’une surface synthétique

L’emplacement du futur stade de baseball envisagé par l’administration du maire jérômien, M. Stéphane Maher, a été légèrement déplacé à l’ouest sur le site originalement prévu du dépôt sec de la rue Filion.

« Voici précisément l’endroit visé (voir la photo, au parc Jacques-Locas) pour le nouveau terrain de baseball synthétique. L’emplacement est (situé) sur deux lots distincts, la moitié du terrain est sur le lot du Centre de services scolaires de la Rivière-du-Nord (CSSDRDN) et l’autre (moitié) sur le terrain de la ville de Saint-Jérôme (dépôt sec) », a expliqué M. Maher, par le biais d’un courriel.

Selon ce dernier, le dossier ne sera pas trop difficile à ficeler.

« Nous en sommes à compléter nos négociations avec la commission scolaire (sic). Il n’y a pas vraiment d’enjeu, car nous avons d’excellentes relations avec cette dernière. Ce sera un ajout de plateau sportif gagnant pour notre parc multisport », a-t-il rappelé.

Selon le maire Maher, le futur stade de baseball jérômien sera érigé au parc Jacques-Locas.

Vestiaires

Le premier citoyen jérômien a également annoncé par écrit un probable agrandissement des infrastructures locales sur place.

« Nous allons aussi agrandir le Centre Notre-Dame, afin d’aménager les vestiaires nécessaires et toutes les facilités techniques nécessaires aux fédérations qui utiliseront le site », a-t-il ajouté.

Craintes

Si les projections du maire Maher réjouissent le monde du baseball, les Fondeurs du Nord s’inquiètent pour les départs de tracés de ski de fond.

« Il y a environ 3 ans, lors des consultations publiques pour l’implantation du quartier des sports, nous avons fait mention de nos préoccupations à la ville, vu que nos tertres de départ se situent derrière Centre Notre-Dame. Le futur terrain de balle et nos départs sont en effet limitrophes. On va essayer de faire d’une pierre deux coups, avec les possibles travaux envisagés. Il serait bien de pouvoir aménager une aire d’accueil et de fartage, par la même occasion. Un éclairage des pistes serait aussi louable. Comme alternative, peut-être pourrions-nous aménager nos plateaux de départs sur le terrain de balle », a questionné M. Rémi Brière, directeur des Fondeurs du Nord.

Pour sa part, l’ancien président de la Commission des sports, M. Marc Bourcier, croit que l’administration Maher doit passer aux actes.

« Ça fait trois fois en autant d’années que le maire promet le stade. Il doit livrer la marchandise pour les jeunes. J’ai collaboré à l’élaboration du projet original. Ça remonte à plusieurs années », a-t-il fait remarquer.

Même son de cloche auprès du président actuel de la Commission des sports, M. Gilles Robert.

« Le baseball mineur est appelé à se développer. Ce sera un atout majeur d’avoir un stade à proximité, surtout pour les Cimes et les Orioles. Le parc Melançon n’est pas jeune. Ça prend des infrastructures plus modernes, nul doute. Il y a plusieurs idées à développer là-dedans. Le projet de parc de baseball a été retenu, mais nous n’avons pas ébauché de date précise des travaux. La priorité reste de démarrer le complexe sportif multifonctionnel. »

M. Robert a tenu à rappeler qu’il avait annoncé le projet de stade de baseball, il y a deux ans, lors du banquet de fin d’année des Orioles de Saint-Jérôme, au Buffet des Continents.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments