Laurentides en emploi : Une campagne de sensibilisation destinée aux navetteurs

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Laurentides en emploi : Une campagne de sensibilisation destinée aux navetteurs
Urban traffic jam in a city street road during rush hour

Françoise Le Guen — Fruit d’une collaboration entre les partenaires de la région des Laurentides et avec l’agence créative EROD, la campagne de sensibilisation qui se déploiera au printemps et à l’automne 2019 vise spécifiquement près de 100 000 personnes qui, chaque jour, font de longs trajets pour aller travailler.

 

« La campagne s’adresse aux navetteurs principalement. On dit aux gens qui résident dans les Laurentides : vous habitez déjà dans la meilleure région du Québec, mais, chaque jour, vous faites un trajet vers Montréal, Laval ou Lanaudière et vous perdez beaucoup de temps dans le trafic.

Pensez à trouver un emploi aussi stimulant ici, aussi payant, et surtout qui vous permet de concilier travail et vie de famille et de profiter de la région », explique Philippe Leclerc, directeur, Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides. D’où la raison d’être des slogans de la campagne comme : « Te lever à 5 h revenir à 8 heures ou Te lever à 8 h et revenir à 5 heures ! »

Philippe Leclerc, directeur, Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides.
Les moyens

Cette campagne de sensibilisation qui a pour but de promouvoir les emplois dans la région passera par des panneaux autoroutiers, des campagnes radio et par les réseaux sociaux. « On veut que les gens qui partent en vacances aient le temps de réfléchir. On les attend à la rentrée ! »

Ce sont quelque 90 000 citoyens d’ici qui, chaque jour, doivent affronter un trafic de plus en plus dense et intense, partir de plus en plus tôt et revenir de plus en plus tard.

Pour info : laurentidesenemploi.ca

Statistiques

En 2016, 57,1 % des 291 910 personnes en emploi habitant la région des Laurentides travaillent sur leur territoire, alors que 89 600 personnes (30,7 %) travaillent à l’extérieur de la région.

Parmi celles-ci,  48 815 travaillent à Montréal, tandis que 28 950 travaillent à Laval. Une majeure partie des 11 835 personnes restantes se déplacent à Lanaudière (7 135).

La répartition par secteur de la population en emploi de la région devant se rendre à Montréal ou à Laval se trouve principalement dans les services financiers et immobiliers (41,8 %), le transport et entreposage (39,7 %), l’administration publique (39,3 %) et les services professionnels (33,7 %).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de