LAURE-ANNE JOLIN UNE VOIX DE LA RELÈVE

par Dyane Bouthillette
LAURE-ANNE JOLIN UNE VOIX DE LA RELÈVE
Laure-Anne Jolin : une artiste de la relève qui nous charme par l'authenticité et la sensibilité de sa voix et ses compositions.

Laure-Anne Jolin, une jeune auteure-compositrice-interprète de la région de Saint-Jérôme, affirme voir grand et croire profondément en son rêve
qui est de vivre de sa musique.

 

« Parce que je pense que plus on voit grand, plus on a de chance d’y arriver. Je voudrais sortir un album, éventuellement. Je voudrais faire des tournées, confie Laure-Anne en affirmant avoir pour modèle la chanteuse Roxanne Bruneau. Je me vois vraiment grande comme elle », ajoute-t-elle sur un ton enthousiaste et convaincu.

La fusion de deux passions

Laure-Anne, quand et comment as-tu commencé à faire de la  musique?

« J’ai commencé il y a 4 ans. J’avais 14 ans. C’est que j’aimais beaucoup écrire. J’écrivais des poèmes, des histoires, des lettres. Et j’ai commencé à jouer de la guitare en même temps. À un moment donné, j’ai juste eu le goût de prendre mes poèmes et de les chanter », a-t-elle répondu.

Donc, tu as fusionné tes deux passions?

« Oui, exactement », a-t-elle confirmé.

Son père lui apprenant quelques accords, il n’en fallait pas plus pour que la jeune adolescente continue à faire son apprentissage en explorant par elle-même. « Et c’est 2 ans plus tard, quand j’ai voulu me perfectionner, que j’ai pris des cours », affirme Laure-Anne aujourd’hui âgée de 18 ans.

Des chansons qui racontent

Souhaitant de plus en plus partager ses talents sous les projecteurs d’une carrière d’auteure-compositrice-interprète, Laure-Anne Jolin  se raconte en toute sincérité à travers ses chansons. L’authenticité étant au diapason de sa voix, nous ne pouvons rester insensibles à l’intensité des émotions de cette jeune artiste. « Je m’inspire de mes joies, de mes peines, de mes colères. Ça reflète beaucoup mon parcours, comment j’ai évolué en tant qu’adolescente et, maintenant, comment j’évolue en tant que jeune adulte », dit-elle pour définir la couleur de son style.

Parlant aussi à l’occasion de ce qui se passe dans la vie de ses proches, elle aborde, dans l’une de ses compositions s’intitulant Où es-tu maman, le décès par suicide de la mère de l’une de ses copines. Ainsi, elle devient l’interprète de l’infinie douleur de cette amie retenue prisonnière derrière les barreaux de l’incompréhension face au geste irréversible de sa maman. À l’encre de sa sensibilité, Laure-Anne à su mettre des mots sur cette indéfinissable souffrance. Une chanson qui nous chavire le coeur.

Puisque Laure-Anne Jolin marche sur le chemin de la réalisation de son rêve, le public a déjà pu la voir dans la première partie d’un spectacle de l’auteur-compositeur-interprète Michel Robichaud. Elle a participé deux fois au concours MusiQualité, sur la grande scène  du Théâtre du Vieux-Terrebonne. « J’ai aussi chanté dans un café, un 5 à 7 découverte à Saint-Jérôme », ajoute-t-elle.

Et dans un avenir rapproché, Laure-Anne chantera dans la première partie du spectacle de Mathieu Mathieu. « Je suis super contente», nous dit-elle, pétillante d’enthousiasme.

Pour découvrir le talent de Laure-Anne, rendez-vous sur Youtube pour écouter quelques-unes de ses chansons.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de