L’Aston Martin DB5 1965 de James Bond mise à l’encan

Par Louise Guertin
L’Aston Martin DB5 1965 de James Bond mise à l’encan


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

On la décrit comme « la voiture la plus célèbre au monde ». Chose certaine, l’Aston Martin DB5 1965 est le modèle le plus emblématique du prestigieux constructeur anglais depuis qu’elle a volé la vedette aux côtés de Sean Connery alias James Bond dans le film Goldfinger.

Le 15 août prochain, lors d’un encan de RM Sotheby’s à Monterey, en Californie, l’un des trois exemplaires survivants commandés par Eon Productions et équipés des fameux gadgets de Q, tel que vu dans le film, sera mis aux enchères.

Peinte en gris Snow Shadow, cette DB5 comprend notamment une mitraillette Browning de calibre .30 dans chaque aile, des couteaux pour crever les pneus dans le moyeu des roues, un écran pare-balles qui se soulève à l’arrière, un radar de surveillance à bord, des systèmes qui projettent un écran de fumée et qui versent de l’huile sur la chaussée, des plaques d’immatriculation rotatives et un siège éjectable côté passager.

On retrouve également d’autres gadgets qui n’ont pas servi dans le film, comme un téléphone dans la porte du conducteur pour communiquer avec le quartier général du MI6 et un compartiment sous le siège pour cacher plusieurs armes.

La DB5 1965 qui sera vendue cet été (numéro de châssis 2008/R) n’a eu que trois propriétaires privés pendant plus d’un demi-siècle. Elle est d’ailleurs restée exposée 35 ans au musée automobile Smokey Mountain de Pigeon Forge, au Tennessee.

En 2006, RM Sotheby’s l’a offerte au public dans un état plus ou moins restauré. La compagnie suisse Roos Engineering s’est chargée de remettre aux normes le châssis et la carrosserie et de s’assurer de la fonctionnalité des 13 modifications initialement conçues pour James Bond.

« C’est une chance incroyablement rare de jouer les agents secrets dans une voiture qui offre une performance et un style extraordinaires. Nous sommes honorés de mettre à l’encan cette DB5 de Bond en compagnie de nos partenaires d’Aston Martin », a déclaré Barney Ruprecht, spécialiste des voitures chez RM Sotheby’s.

Selon les estimations, le bolide vaudrait entre 4 M$ et 6 M$.

Partager cet article