La ville de Saint-Jérôme crée un nouveau programme de crédit de taxes

Par France Poirier
La ville de Saint-Jérôme crée un nouveau programme de crédit de taxes

Le programme Essor industriel a pour but de développer la nouvelle zone d’innovation industrielle (ZII), située dans le secteur du boulevard Maisonneuve et de la rue Claude-Audy.

La Ville dispose actuellement de 3,5 millions de pieds carrés de terrains industriels vacants dans ce secteur, ce qui représente un potentiel de valeur foncière additionnelle d’au moins 120 M$. Le volet expansion du programme a pour but d’attirer de nouveaux investisseurs et de créer de meilleures retombées économiques et la création d’emplois de qualité sur le territoire.

« La Ville investira près de 14 M$ pour le prolongement de la rue Claude-Audy afin de parachever le parc industriel que nous appelons désormais la Zone d’innovation industrielle. Grâce au nouveau programme Essor industriel, nous serons mieux équipés pour séduire les nouveaux investisseurs et ainsi nous permettre de rester une ville dynamique, dotée d’une économie prospère », explique la mairesse de Saint-Jérôme, Janice Bélair-Rolland.

Pour pouvoir bénéficier du programme, la différence entre la valeur du bâtiment après les travaux admissibles et sa valeur avant les travaux admissibles, selon le ou les certificats de modification émis par l’évaluateur, doit correspondre aux seuils minimaux suivants :

• Pour les travaux de construction et d’agrandissement : 5 000 000 $ ;

• Pour les travaux de démolition / reconstruction et de rénovation : une augmentation de la valeur du bâtiment d’au moins 20 % par rapport à la valeur antérieure du bâtiment. Les crédits de taxes varient de 40 à 100 % selon différents critères.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marco Leclerc
Marco Leclerc
15 days ago

Ils devraient commencer par régler les problèmes de trafiqué routier au lieu de penser à en créer encore plus

NOTE AUX ELUS:
Ce n’est pas en mettant des feux rouges partout que vous réglerez le problème de trafic. Regardez donc ce qui se fait en Europe à la place.