La revanche de Charles Tisseyre

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
La revanche de Charles Tisseyre

Boomers en danger

Un peu plus de dix ans après sa mission scientifique à l’assaut du mont Mera au Népal dans le cadre d’un reportage de Découverte à Radio-Canada, l’animateur et journaliste Charles Tisseyre se confie sur ces moments qui ont changé sa vie et sa santé!

Accompagnés d’autres baby boomers, d’une équipe de tournage et du guide adélois Emmanuel Daigle, des chercheurs de l’Institut de cardiologie de Montréal et du Centre hospitalier de l’Université de Montréal ont alors mené une étude qui visait, entre autres, à évaluer les impacts physiques d’une telle expédition sur une génération vieillissante et sédentaire et sur la remise en forme afin de limiter les effets du syndrome métabolique*.

Ainsi, les participants ont accepté de transformer de fond en comble leurs habitudes de vie afin d’atteindre le sommet à 6 476 mètres d’altitude. Au terme du septième jour de l’expédition de 2008, Charles Tisseyre a vu ses espoirs d’atteindre le sommet réduits à néant. Souffrant d’apnée du sommeil, il a été forcé à l’abandon.

« À la suite de l’expédition, j’ai été traité par le Dr Pierre Mayer et je suis maintenant équipé d’un CPAP et, en montagne, je dors avec une ceinture posturale », raconte M. Tisseyre.

Il a d’ailleurs pris sa revanche un an plus tard et s’est rendu au sommet de l’Acotango, volcan d’une altitude de plus de 6 000 mètres en Amérique du Sud.

L’exercice peut renverser la vapeur. « Le mont Mera a été une expérience enrichissante, inoubliable et formidable de solidarité, de réflexion profonde et de découverte de soi, confie l’animateur qui célébrera ses 70 ans cet été. Ça m’a rajeuni et aujourd’hui, je suis en forme comme jamais. Je m’entraîne régulièrement et je vais bien à tout point de vue, je touche du bois. »
M. Tisseyre constate que dans son entourage, ceux qui continuent ou reprennent le sport réussissent à maintenir un poids raisonnable et une meilleure qualité de vie au quotidien. « J’espère rester dans cette catégorie! »

*SMet

Le syndrome métabolique (SMet) désigne la présence d’un ensemble de signes physiologiques qui accroissent le risque de diabète de type 2, de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral (AVC).
Source : www.metabolicsyndromecanada.ca

Le saviez-vous ?

Charles Tisseyre profite régulièrement du grand air au chalet familial à Saint-Sauveur. C’est là qu’il a développé son amour des animaux. « Avant, il y avait une petite ferme, avec un chien, des chevaux, des poules, des lapins, des pintades, des faisans, des pigeons et des dindons. Et maintenant, il y a des chevreuils et des dindons sauvages qui sont revenus à mon plus grand plaisir et celui de ma famille! »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de