La neige fait le bonheur des festivaliers à Saint-Hippolyte

par Lili Gagnon
La neige fait le bonheur des festivaliers à Saint-Hippolyte
La conteuse a su capter l’attention des petits comme des plus grands. (Photo : Lili Gagnon)

C’est samedi dernier, le 8 février qu’a eu lieu la cinquième édition du Festival d’Hiver de Saint-Hippolyte.

Le froid sibérien n’aura pas empêché petits et grands de profiter des nombreuses activités offertes au Centre de plein air Roger Cabana au lendemain de l’une des plus grosses tempêtes de neige de la saison. Le soleil et les sourires étaient au rendez-vous.

Autour d’un feu de camp, les festivaliers ont pu apprécier les histoires d’une conteuse fort dynamique. Les arbres recouverts de neige et le paysage féerique ajoutaient à la magie de ses histoires inspirées des légendes amérindiennes. La conteuse a plongé son public dans l’univers de nos ancêtres qui ont habité la forêt bien avant la venue de la civilisation telle que nous la connaissons aujourd’hui. Un retour aux sources bien apprécié et guidé par une artiste talentueuse.

L’entreprise GYM X de Saint-Jérôme était sur place pour offrir un circuit de parkour à ciel ouvert ainsi qu’une tour d’escalade. Gym X que l’on connaît pour offrir la chance aux jeunes et moins jeune de bouger, sauter et grimper dans un cadre sécuritaire où le dépassement de soi est au cœur de la philosophie de l ‘entreprise. Leurs installations intérieures de Saint-Jérôme sont réputées et demeurent un des endroits favoris pour les hyperactifs de la région qui veulent se défouler et parfaire leur technique de Parkour.

Les jeux gonflables, toujours aussi populaires ont fait la joie des enfants. Quelques animaux de la mini-ferme avaient revêtu leur plus chaude fourrure pour le plus grand bonheur des festivaliers.

Les patineurs étaient nombreux à se balader sur le superbe sentier de glace de 500 mètres qui parcourt la magnifique forêt du centre de plein air Roger-Cabana. D’autres sportifs ont profité de l’occasion pour découvrir les sentiers de raquettes de plus de 9 km. Après cette importante bordée de neige, les conditions pour pratiquer ce sport étaient tout à fait idéales. Les fondeurs expérimentés ont pu skier sur les 11,2 km de sentiers où les descentes et les virages font la réputation du centre de plein air de Saint-Hippolyte.

Finalement le camion de rue de La Conserverie de Sainte-Adèle s’assurait de ravitailler les festivaliers. Ils pouvaient se réchauffer en dégustant une bonne soupe chaude servie à même la canne de métal. La réputation de La Conserverie n’est plus à faire dans la région. Et leur fameux Food truck est toujours présent sur plusieurs événements des Laurentides.

En après-midi, une grande chasse au trésor était organisée. Quoi de mieux pour stimuler l’imagination des enfants que de parcourir la forêt à la recherche d’un fameux butin?

Les citoyens de Saint-Hippolyte ont été nombreux à profiter de ce bel événement au cœur de leur forêt. Mais l’activité favorite des enfants a été d’escalader les énormes buttes de neige formées par le déneigement du stationnement. Comme quoi, c’est le fait de jouer dehors et de bouger, au grand air, avec ses amis et sa famille qui est important. Les bonheurs simples de l’hiver.

On remet ça l’an prochain, pour la sixième édition du Festival d’hiver de Saint-Hippolyte.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de