La musique classique selon Pierre Beaudry

par Dyane Bouthillette
La musique classique selon Pierre Beaudry
Ayant fait ses études à l’Académie de Musique de Cologne en Allemagne et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en France, Pierre Beaudry a enseigné à l'université pendant 15 ans pour ensuite ouvrir sa propre école de guitare à Sainte-Sophie, dans les Laurentides. « J'enseigne la musique classique et populaire », indique-t-il. Pour mieux connaitre Pierre Beaudry, visitez le : www.pierrebeaudry.com/fr (Photo : Annabel LOYOLA)

La couleur de l’âme du guitariste virtuose Pierre Beaudry vibrera à travers des oeuvres classiques du XXe siècle sur la mezzanine du Théâtre Gilles-Vigneault, à 11h, le 19 janvier.

Les amoureux de la musique classique aimeront le concert présenté par ce musicien ayant foulé les planches de nombreuses scènes à travers l’Europe, l’Amérique du Nord, la Chine et l’Asie du Sud-Est.

« Le classique du XXe siècle est accessible à tous », affirme le guitariste. Il invite aussi les gens qui ne sont pas familiers à ce style musical de venir découvrir la beauté et la sensibilité de l’univers classique.

Retour au XXe siècle

Lors de son concert, Pierre Beaudry proposera un retour aux sources en interprétant des oeuvres de quelques compositeurs ayant laissé leurs empreintes musicales sur le XXe siècle.

Il entamera avec le Koyunbaba, une oeuvre basée sur des thèmes d’origine turcs, écrite par le compositeur allemand Carlo Domeniconi (1947). « La pièce fait vraiment référence à la culture du Moyen-Orient. On parle ici de musique folklorique. Ce n’est pas de la musique contemporaine », précise M. Beaudry.

Le public aimera entendre les trois ballades de la pièce Decameron Negro, soit La Harpe du Guerrier, La Fuite des Amants par la Vallée des Échos et Ballade de la Demoiselle Amoureuse. Cette oeuvre, créée par le guitariste et chef d’orchestre cubain Leo Brouwer (1939), est inspirée de légendes africaines. « C’est un mélange de rythme africain, d’harmonie jazz aussi… Par contre, je ne vais pas jouer de jazz. C’est juste qu’il y a une influence », précise le virtuose.

Et pour terminer, le guitariste interprètera des pièces du brésilien Heitor Villa-Lobos (1887-1959).

« C’est l’un des compositeurs les plus connus en Amérique du Sud », souligne Pierre Beaudry. Cette musique imprégnée des multiples cultures du Brésil fera, entre autres, découvrir aux spectateurs des chants amérindiens, des rythmes de Bahia, des harmonies africaines, des chansons populaires urbaines et rurales, dont la modinha et le chôros. « Évidemment, il y aura de la musique portugaise », ajoute le musicien.

La musique classique, une création

Également musicologue, Pierre Beaudry affirme que l’interprétation de la musique classique est une création. La musicologie racontant l’histoire de la musique aiderait les instrumentistes à mieux comprendre les oeuvres musicales des grands maîtres ayant vécu à d’autres époques. « Par exemple, la façon de penser, la philosophie et les valeurs des gens des XVIe, XVIIe ou XVIIIe siècles n’étaient pas du tout pareilles », explique-t-il.

Selon le guitariste de réputation internationale, la musique classique est particulière. « Il y a l’oeuvre du compositeur et l’interprète qui donne vie à sa pièce » déclare-t-il. « Si j’écoute ces mêmes musi-ques, jouées par divers musiciens, elles peuvent sonner de manière complètement différente. L’interprète fait sa lecture de l’oeuvre et il donne ses opinions à travers sa façon de la concevoir et de la jouer ».

Ainsi, Pierre Beaudry propose aux spectateurs une musique signée à l’encre de ses émotions et de ses perceptions.

Pour acheter des billets : theatregillesvigneault.com/calendrier/pierre-beaudry/

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
OrvilleCom Auteurs de commentaires récents
  S'abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
OrvilleCom
Guest

Merci de prendre le temps de partager cet article sur Bi7g, service de jeux vidéo retrogaming. Votre article est très instructif et je suis impressionné par les détails que vous avez partagés dans ce post. Continuez à partager ce type d’articles ici.