La maison des Rolland sauvée

Par Simon Cordeau
La maison des Rolland sauvée
Le bâtiment, abandonné depuis 2014 et en piètre état, sera restauré et préservé. (Photo : Histoire et Archives Laurentides)

La maison patrimoniale des Rolland sera finalement sauvée et restaurée, alors qu’un avis de démolition avait été émis le 15 octobre dernier. Le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, en a fait l’annonce lors d’une rencontre informelle avec des retraités de la papeterie Rolland, vendredi dernier.

La Ville de Saint-Jérôme s’est entendue avec Marcel Landry de la société Médifice, qui est propriétaire des terrains, pour sauver la maison patrimoniale. Les détails de l’entente restent à être précisés, mais le bâtiment sera protégé de détériorations additionnelles d’ici là, a indiqué M. Bourcier.

La maison des Rolland restera à son emplacement actuel. La maison des retraités de la Rolland, elle aussi menacée, sera également préservée. Elle sera déménagée sur un terrain fourni par la Ville, et deviendra la troisième installation de la Maison des parents d’enfants handicapés des Laurentides.

« C’est sûr que c’est du patrimoine industriel. C’est une belle maison. On est très fiers de ça. Je pense que les Jérômiens ont été avisés que ce sont deux bâtisses impor-tantes. Donc on va préserver le patrimoine jérômien », a déclaré M. Bourcier, dans une vidéo publiée sur Facebook par Mario Fauteux, conseiller municipal de Saint- Jérôme.

Un morceau d’histoire

Construite en 1939, la maison des Rolland, sise au 2 avenue Rolland à Saint-Jérôme, a été la résidence de plusieurs gérants de la papeterie et le siège social de l’entreprise. Toutefois, le bâtiment est vacant depuis 2014 et s’est sévèrement détérioré. Henri Prévost, président d’Histoire et Archives Laurentides, estime que la restaurer pourrait coûter autour de 800 000$.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments