La Honda e pourrait-elle connaître du succès au Canada?

Par Louise Guertin
La Honda e pourrait-elle connaître du succès au Canada?


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

La Honda e, nouvelle sous-compacte entièrement électrique du constructeur japonais, a été dévoilée dans sa version de série au Salon de l’auto de Francfort 2019.

Elle est destinée principalement aux marchés européen et japonais, mais pas le Canada. Pourquoi?

Ce n’est certainement pas l’intérêt qui manque, à en juger d’après les pages vues qu’elle génère sur le site du Guide de l’auto depuis le lancement du concept Urban EV il y a deux ans et l’apparition de la Honda e Prototype plus tôt cette année.

De plus, on sait que Honda a de grandes ambitions en matière d’électrification : l’objectif est que les deux tiers de ses ventes mondiales soient des véhicules hybrides ou électriques d’ici 2030.

Sous ses allures rétro inspirées de la Civic de première génération, la Honda e cache une toute nouvelle plateforme pour voitures électriques et elle est vantée comme la plus amusante à conduire et la plus pratique de sa catégorie.

Une répartition du poids de 50-50, une posture large et un centre de gravité haut d’à peine 50 centimètres promettent une tenue de route stable. De plus, le rayon de braquage mesure seulement 4,3 mètres.

Le moteur électrique sous le capot fournit une puissance de 134 ou 152 chevaux, selon la version, et un couple de 232 livres-pied, le tout acheminé aux roues arrière. L’accélération de 0 à 100 km/h s’effectue en huit secondes environ.

Le gros problème, c’est non seulement la taille diminutive de cette citadine, mais aussi celle de sa batterie. D’une capacité de 35,5 kWh, elle procure une autonomie évaluée à seulement 220 kilomètres selon la norme mondiale WLTP. C’est beaucoup moins que la plupart des nouveaux véhicules électriques sur le marché.

À l’intérieur, deux écrans de six pouces sont reliés à des caméras qui se substituent aux rétroviseurs latéraux. Eh oui, ce détail a été conservé sur le modèle de série! Idem pour l’affichage numérique qui s’étire sur toute la largeur et qui comprend deux écrans principaux de 12,3 pouces. Un assistant personnel doté d’intelligence artificielle et capable de comprendre un langage naturel accompagne le tout. Comme on s’en doutait, il s’active avec la commande « OK Honda ».

Par ailleurs, une application mobile permet de surveiller et de contrôler la voiture à distance, en plus de servir de clé numérique pour déverrouiller les portières une fois à proximité.

Si vous êtes curieux du prix, sachez que la Honda e se vendra à partir de 26 160 £ au Royaume-Uni, soit l’équivalent de 42 500 $.

Partager cet article