La CSRDN ne modifiera pas sa politique alimentaire

La CSRDN ne modifiera pas sa politique alimentaire
La CSRDN ne devrait pas modifier sa politique alimentaire notamment en ce qui concerne l'autorisation d'aliments allergènes dans les boîtes à lunch.

SANTÉ. La Commission scolaire de Montréal (CSDM) a émis une directive aux écoles de son territoire soulignant une nouvelle ligne de conduite sur les aliments allergènes. À la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN), aucun changement n’est prévu.

À la CSDM, fini le temps où les allergènes sont bannis. La direction se défend en indiquant qu’il y avait beaucoup d’interrogations concernant les interdictions. Elle a donc voulu réaffirmer ce qu’il doit être fait dans des situations où un élève apporte un aliment avec des traces d’allergènes. La nouvelle consigne soutient qu’un responsable ne peut interdire un aliment apporté de la maison ni bannir un aliment contenant des traces d’allergènes.

La CSDM mise davantage sur l’éducation et la socialisation des enfants, croyant que les interdictions créent un faux sentiment de sécurité auprès des enfants allergiques et de leurs parents.

Celle-ci encourage toujours les familles à éviter les produits allergènes, mais ceux-ci ne seront pas confisqués une fois dans l’établissement scolaire. La direction croit qu’il est important de sensibiliser les familles et éduquer les jeunes en insistant sur l’importance de se laver les mains après avoir mangé et de ne jamais partager son dîner pour ainsi éviter le transfert d’allergènes. C’est la multiplication des allergènes qui a poussé la CSDM à changer de stratégie.

À la CSRDN

Cette nouvelle orientation ne concerne que les écoles de la CSDM. Chaque commission scolaire est autonome. À la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN), aucun changement ne devrait être apporté à la politique alimentaire. Cette dernière comprend la mise en place de mesures préventives visant à assurer la sécurité des élèves allergiques, dont le bannissement des noix et des arachides dans les écoles primaires et secondaires.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de