La communauté avant le profit

Étienne Robidoux
La communauté avant le profit
(Photo : Raphaëlle de Groot)

Au Québec, novembre est le mois de l’économie sociale. Selon les données d’Économie sociale Laurentides, on retrouve 440 entreprises d’économie sociale dans la région, qui totalisent 6 600 employés et rapportent 758 millions de dollars en chiffre d’affaires.

Dans la liste des entreprises d’économie sociale, on retrouve aussi bien des centres de la petite enfance (CPE) que des festivals (comme le SuperFolk Morin-Heights), des restaurants (comme la Coopérative de solidarité Café O’Marguerites), ou des organismes liés à la santé (comme la Coopérative de solidarité santé Bellefeuille).

L’économie sociale rassemble des coopératives, des organismes à but non lucratif ou des mutuelles qui possèdent des activités marchandes dont la finalité est économique et sociale. Ce qui différencie un organisme communautaire d’un organisme d’économie sociale, c’est que le second vend un produit ou un service.

Dans tous les cas, ces entreprises sont à but non lucratif et les profits sont réinvestis dans la mission de l’organisme. « L’activité marchande permet un réinvestissement dans la communauté », résume Marc-André Caron, directeur général de la coopérative Économie sociale Laurentides, qui regroupe 112 membres dispersés dans huit MRC.

Voici deux exemples d’acteurs de la région.

De l’insertion sociale et professionnelle

L’Atelier-ressourcerie Éclipse est une entreprise d’insertion sociale et professionnelle, dont une boutique est située à Saint-Jérôme.

Affilié aux entreprises d’insertion Godefroy- Laviolette, l’Éclipse permet notamment à une quarantaine de travailleurs d’obtenir un contrat de six mois au terme duquel ils obtiennent une attestation de compétence semi-spécialisée. « Ce sont des gens qui ont besoin d’un tremplin pour le marché du travail ou les études », explique Manon Mongrain, directrice générale. Le tiers d’entre eux sont de nouveaux arrivants.

Le centre propose, entre autres, des postes de manutentionnaire et de préposé au service à la clientèle ou à la marchandise.

En recyclant des bannières publicitaires et des matières textiles, les employés confectionnent divers items, comme des sacs à dos, des porte-documents ou des portemonnaie. On y produit également des objets destinés aux CPE et aux milieux de garde, comme des bavettes, des tabliers ou des couvre-matelas.

Des conseillers en emploi assurent un suivi de deux ans pour tous les finissants, que ce soit pour les aider à mettre à jour leur curriculum vitæ , à faire leur projet d’études ou à retourner sur le marché du travail. Ce sont près de 150 personnes qui sont suivies annuellement pour ce programme.

Offrir un répit aux proches aidants

La Coopérative de Solidarité, de Répit et d’Entraide pour proches aidants des Paysd’en- Haut (Coop SORE) offre des activités en groupe ou à domicile. « On libère les proches aidants en prenant en charge les personnes aidées », explique Viviana Leottau, coordonnatrice administrative. Leur clientèle est surtout âgée et souffre de maladies ou de problèmes cognitifs.

Les activités prennent diverses formes : repas, artisanat, jeux, peinture, activité physique ou musique.

Pour ses activités de groupe, la coopérative offre ses services dans trois municipalités, soit à Saint-Sauveur, à Sainte-Adèle et à Saint-Adolphe-d’Howard. Chaque semaine, l’organisme accueille une dizaine de personnes par groupe, pour une durée de cinq heures et demie. Pour l’année 2021, la Coop SORE compte offrir 4 500 heures de service de répit à domicile à travers la MRC des Pays-d’en- Haut.

Économie sociale Laurentides

À l’automne 2020, le gouvernement du Québec a déposé un Plan d’action gouvernemental en économie sociale pour assurer du soutien et du financement jusqu’en 2025 et totalisant des investissements de 137 millions de dollars. Ce plan comprend notamment une subvention de 28 millions de dollars pour financer du mobilier collectif et des bâtiments.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments