Ce que « Jos connaissant » ignore…

Photo de Redaction Journal
Par Redaction Journal
Ce que « Jos connaissant » ignore…

Je LÜV la vie

par Annie duranceau et Nathalie prud’homme, Collaboration spéciale

 
Faire la connaissance de « Recule »
Très sûr de lui, il impose, sans retenue, sa présence. Il vous méprise si vous avez l’audace de le confronter… Vous êtes susceptible de vous exposer à ses sarcasmes si vous faites fi de ses recommandations. Au mieux, il pourrait vous infliger ses airs de supériorité, convaincu de votre « manque d’ouverture ».
Au pire, condescendant, il vous tiendra responsable de vos malheurs et, sans retenue, il vous taxera de laxisme! (Bref, vous allez vous sentir soit coupable, soit incompétent! lol)
Que sait-il que l’on ignore?
Que voit-il que l’on a peine à percevoir?
Que comprend-il que l’on a du mal à saisir?
Entre le moment où nous avons éprouvé le besoin de trouver une explication pour nous aider à comprendre pour quelle raison nous avons un cancer incurable et aujourd’hui, où Nathalie et moi avons définitivement lâché prise quant à la recherche d’une quelconque utopique réponse, nous avons régulièrement été confrontées à « Jos connaissant ».
L’avez-vous déjà croisé?
Vous savez, ce personnage qui, à un moment ou à un autre de notre vie (spécialement lorsque nous sommes vulnérables), nous étouffe de ses certitudes…! Il nous somme d’adhérer à ce qu’il considère être des évidences. À la limite de l’insolence, il balance promptement des conseils, tente de nous influencer quitte à nous ridiculiser si nous avons l’audace de faire comme « bon nous semble »… Bien qu’il avoue n’avoir jamais chaussé nos souliers, il a cette manie de remettre en question nos décisions. C’est « Jos connaissant » qui adhère à toutes sortes de théories de conspiration et de complot!
C’est lui qui partage sur notre mur Facebook des articles qui débutent par « Tout ce qu’on vous cache! ». Il est très facile à repérer : il se vante de détenir la clé de notre bonheur et il se parfume d’absolues vérités.
Heureusement, bon an mal an, Nathalie et moi parvenons à calmer (la plupart du temps) nos remises en question et nous cohabitons relativement bien avec nos incertitudes.
Comment y arrivons-nous ? En prenant l’habitude de consulter notre mentor, qui s’est avéré jusqu’ici notre meilleur guide : « Le Recul » !
Pragmatique, « Le Recul » nous a éloignés plus d’une fois des faux espoirs ! Plus souvent qu’à son tour, il nous a bercés lorsque nous avons été déçus par les promesses non tenues de « Jos connaissant ». « Le Recul » nous ramène doucement aux faits, aux probabilités, au « gros bon sens ». Il nous donne le temps nécessaire pour prendre nos responsabilités s’il y a lieu (ou d’en délester au besoin!). Nous ne comptons plus les fois où « Le Recul » nous a réchauffés devant la froideur de « Jos connaissant » alors que nous nous efforcions candidement de lui exprimer nos doutes.
Puis, avec les années, sagement, « Le recul » nous a fait prendre conscience que, malgré sa maladresse, « Jos connaissant » est généreux et bourré de bonnes intentions. Nous avons même été témoins de ses efforts pour apprivoiser « Le Silence ». C’est à se demander si « Jos connaissant » admettrait enfin que « Le Silence » lui permet de laisser entrevoir sa réelle empathie ! Songerait-il à se taire un peu, s’apercevant finalement que « Le silence » suffit pour envelopper de sa bienveillance et de toute sa compassion les pires des angoisses ? À sa façon, « Le Silence » impose le respect de l’authenticité de nos émotions.
Il n’est pas accusateur. Il n’est pas jugeant. Il est là, comme un chien fidèle, qui n’en a rien à foutre des futilités de la vie ! Il ne souhaite qu’une chose en ce moment : vous tendre la patte !
Ce que « Jos connaissant » ignore…
C’est que nous avons sans doute été, nous aussi, le « Jos connaissant » de quelqu’un au courant de notre vie.
Heureusement, Nathalie et moi avons appris, avec « Le Recul », qu’il suffit de bien tendre l’oreille pour percevoir à travers « Le Silence » que l’essentiel s’exprime en peu de mots…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de