Jeux du Québec: Sylvie Fréchette accepte la présidence d'honneur

Jeux du Québec: Sylvie Fréchette accepte la présidence d'honneur

CANDIDATURE. Les villes de Saint-Jérôme et de Mirabel misent sur Sylvie Fréchette pour mettre la main sur les Jeux du Québec en 2017.

Lundi, à la piscine de l’École polyvalente Saint-Jérôme, le maire Stéphane Maher a annoncé la nomination de l’ex-athlète olympique à titre de présidente d’honneur du comité de candidature pour l’obtention de la 52e finale d’hiver des Jeux du Québec.

« En plus de ses nombreux exploits olympiques, Mme Fréchette a su partager sa passion. Elle est littéralement un modèle pour toute la communauté sportive du Québec. Elle nous rappelle qu’il est important d’oser croire en soi et en ses rêves! J’en suis tout à fait d’accord», a affirmé M.Maher qui a prononcé son discours à quelques pieds de la piscine.

M.Maher dit avoir eu un coup de cœur pour Sylvie Fréchette qui a eu «flash formidable» en vue de la présentation de la candidature en janvier prochain.

« Je suis convaincu qu’avec Mme Fréchette nous allons avoir les Jeux», a dit le maire, qui n’a pas voulu en dire plus sur le flash de la présidente d’honneur.

De son côté, le maire de Mirabel Jean Bouchard souligne que le comité ne pouvait avoir une meilleure ambassadrice.

« Elle représentera à merveille le comité de candidature, mais aussi l’esprit sportif et le dépassement de soi, deux objectifs qui définit bien les jeunes athlètes qui participent aux Jeux du Québec».

Améliorer les infrastructures

La principale intéressée a accepté cet honneur avec grand plaisir afin notamment d’ajouter une touche personnelle à la place qui sera réservée aux athlètes.

«Les jeunes représentent, non seulement les acteurs principaux de cet événement rassembleur, mais ils en sont surtout le cœur», a-t-elle souligné.

La présidente du club Neptune Synchro Sylvie Fréchette souhaite que ces Jeux puissent servir à améliorer les installations sportives de Saint-Jérôme.

« Ça déborde ici au club. Nous avons 120 inscriptions et ça continue de rentrer. Tout est accessible dans la région sauf les infrastructures sportives. J’aimerais qu’on puisse investir pour nos jeunes, pour qu’ils puissent rêver aux Jeux olympiques. J’aimerais qu’il y ait des infrastructures à la hauteur de leur talent», a-t-elle lancé.

Une place de choix

En plus d’être présidente d’honneur, elle sera membre du comité de présentation en janvier prochain et si Saint-Jérôme obtient les Jeux, elle sera la présidente d’honneur du comité organisateur de la finale et membre du conseil d’administration du comité organisateur des Jeux.

La maire a souligné qu’elle occupera une place de choix dans l’ensemble des décisions qui seront prises, en particulier pour le volet sportif.

Une carrière impressionnante

– Double médaillée olympique en nage synchronisée ; – Deuxième Canadienne de l’histoire à avoir gagné l’or en solo (1992) ; – 65 médailles internationales, dont 25 médailles d’or ; – Championne canadienne à dix reprises ; – Membre du Temple de la renommée olympique du Canada, du Panthéon des sports canadiens, du Temple de la renommée international de la natation, du Temple de la renommée aquatique du Canada et du Panthéon des sports du Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de