«Je ne me suis jamais senti insécure» – Alain Giguère

«Je ne me suis jamais senti insécure» – Alain Giguère
Alain Giguère

Ottawa. Joint au téléphone mercredi après-midi, alors qu’il était toujours confiné avec des collègues dans une salle sécurisée du Bloc Est sur la colline parlementaire à Ottawa, Alain Giguère, député de Marc-Aurèle-Fortin, affirme ne s’être jamais senti vraiment menacé.

Comme ses collègues du NPD, il siégeait mercredi matin au caucus dans une salle donnant sur le corridor central de la Tour de la Paix.

Alain Giguère a aidé avec un collègue à barricader les lourdes portes de cette salle. Puis, les députés furent évacués par un tunnel vers le Bloc Est, où il était toujours confiné vers 16 h au moment où il a rappelé Le Courrier.

Les forces de l’ordre s’emploient à sécuriser les bâtiments un à un, a-t-il expliqué, ce qui est assez long. Le député de Marc-Aurèle-Fortin ne savait toujours pas à 16 h, à quel moment le personnel politique et les députés pourraient sortir de leur lieu de confinement.

«Vous en savez probablement plus que moi!», nous a-t-il dit en boutade, alors que les députés n’ont pas eu accès aux lignes téléphoniques pendant une bonne partie de la journée.

Tout ce qu’il a pu entendre, via les téléphones des gardes de sécurité, c’est qu’un individu avait été arrêté au sous-sol et qu’on lui passait les menottes, et cela se passait quand il était encore dans la pièce où se tenait le caucus du NPD mercredi matin.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments