Hockey scolaire : Les Couguars de Cap-Jeunesse pourraient ajouter une sixième équipe

Par Luc Robert
Hockey scolaire : Les Couguars de Cap-Jeunesse pourraient ajouter une sixième équipe

Le programme de hockey scolaire des Couguars de Cap-Jeunesse a intensifié les pourparlers afin de doter l’institution d’une nouvelle équipe de troisième division chez les Benjamins (M13).

La maison d’enseignement du secteur Saint-Antoine possède déjà cinq formations actives, soit une benjamine (D1), deux cadettes (D1 et D2) et deux juvéniles (D1 et D2).

« Les discussions sont en cours depuis le mois de février dernier. Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ) a présenté une offre de service et nous aimerions avoir ce bassin de développement. Si tout se passe comme prévu, nous amorcerons les activités d’une équipe M13 de division D3 à l’automne 2021 », a espéré tout haut Jonathan Trudel, directeur général des équipes des Couguars.

Si le bassin de joueurs des Couguars permet cet ajout, la RSÉQ devra toutefois s’adapter aux plus petites institutions.

« Nous avons la clientèle pour fournir deux équipes dans chacune des trois catégories. Il faudra cependant permettre aux plus petites écoles, qui ont un bassin plus restreint, d’avoir certains effectifs de M14 (moins de 14 ans), au lieu d’uniquement des M13. Idéalement, les M13 (Benjamins) regrouperont juste des joueurs de secondaire 1. »

À l’échelle provinciale, un sondage a démontré que 40 écoles secondaires québécoises aimeraient joindre les rangs d’un futur calibre D3, pour une possibilité de création de 120 nouveaux clubs. Tout cela, évidemment, si la Santé publique finit par autoriser les matchs à l’intérieur des arénas.

L’ajout possible d’un sixième club engendre des défis, pour trouver des heures de glace d’entraînement.

« L’an dernier, nos cinq clubs occupaient 100 % des plages horaires disponibles à l’aréna de Cap-Jeunesse. On loue aussi des blocs d’heures à l’aréna de Saint-Canut, les lundis, mercredis et vendredis, de 7h à 8h30. Nous avons négocié avec les autorités de Mirabel et nous avons pu décrocher des heures pour les mardis, qui seront disponibles à partir de l’automne 2021. Le projet prend graduellement forme, pour notre éventuel D3 Benjamin. »

Heures de glace

Le programme sport-études de Cap-Jeunesse tient aussi des pourparlers avec la Fédération des clubs de hockey mineur de Saint-Jérôme (FHMSJ).

« En partant, les Couguars n’ont pas accès à l’aréna Rivière-du-Nord et c’est bien comme ça : nos opérations sont concentrées à l’aréna du secteur Saint-Antoine. Nous avons actuellement une entente d’échanges de services avec la Ville de Saint-Jérôme : le CREPS occupe la piscine et la salle de musculation de Cap-Jeunesse. En contrepartie, les Couguars et le profil hockey bénéficient de l’aréna de Cap-Jeunesse jusqu’à 17h. »

« Donc, pour trouver davantage d’heures de glace pour le sport-études, il y a deux façons de procéder. Soit on rouvre le protocole d’entente, ce qui est plus compliqué, soit on procède à des négociations avec le hockey mineur. À date, il y a de l’ouverture et les pourparlers vont bien avec la Fédération », a poursuivi M. Trudel.

Les Couguars aimeraient tenir des parties les fins de semaine, à l’aréna Cap-Jeunesse.

« Des matchs ont lieu en semaine et les parents qui travaillent voient rarement la progression de leur jeune. En ayant plus d’heures les dimanches à Cap-Jeunesse, on pourrait créer un événement (happening). Ça serait d’avoir un programme triple ou quadruple le dimanche, avec des spectateurs. Un autre but avoué est aussi de ne pas faire manquer d’école à nos jeunes pour leurs matchs locaux. »

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments