Hockey scolaire : Les Couguars de Cap-Jeunesse deux fois champions provinciaux

Par Luc Robert
Hockey scolaire : Les Couguars de Cap-Jeunesse deux fois champions provinciaux
Les Cougars Cadets D1, de l’entraîneur Sébastien Arseneau, ont battu Cowansville, 7 à 2, en finale provinciale. (Photo : PATRICK GAGNON)

Les Couguars de l’école secondaire Cap-Jeunesse ont prouvé l’excellence de leur programme de hockey scolaire, alors que deux de leurs formations ont récemment remporté le titre de champions provinciaux scolaires, lors des finales tenues à Alma.

 

«Nous évoluons au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ) depuis huit ans. Il s’agit de la première occasion que deux formations de hockey scolaire d’une même institution remportent deux titres provinciaux la même année. Notre programme est en fonction depuis maintenant 26 ans, au total, » explique Jonathan Trudel.
Il ajoute que le programme de hockey à Cap-Jeunesse est le plus imposant programme public scolaire de la province et de avec 272 joueurs inscrits.

Cadets D1 dominants

Les Cadets D1 de l’entraîneur Sébastien Arseneau ont tout d’abord réglé le cas des patineurs de l’école Massey-Vanier de Cowansville, 7 à 2, pour amener à Saint-Jérôme la précieuse bannière.
«Les gars ont disputé des parties serrées. Dans un gain de 3 à 2 sur l’école du Chêne-Bleu de Pincourt, en quarts de finale, on peut dire que cela a été la vraie finale, tellement le jeu était intense. Le retour de l’ailier droit Christophe Laniel a aussi grandement aidé, lui qui a réussi deux tours du chapeau au cours du tournoi provincial», a-t-il commenté.

Juvéniles D1 : parcours parfait

De leur côté, les Couguars juvéniles D1, pilotés par Patrick Gagnon, ont eu le meilleur sur l’école Wilbrod Dufour, 4-2, en ronde ultime.

«Ce n’était pas évident d’affronter l’équipe locale d’Alma, en grande finale. Les jeunes ont répondu avec brio. C’était en fait un duel serré de 3-2, au cours duquel nous avons compté dans un filet désert».
Les Couguars juvéniles D1 ont connu un parcours parfait, avec cinq victoires en autant de parties, à la finale provinciale du RSEQ.

«Ils ont tenu les adversaires à un seul but alloué, à chaque match du tournoi. La défensive a simplement été incroyable. Émerick Beaudoin a prouvé pourquoi il a été couronné le meilleur gardien en division 1 juvénile, en obtenant en saison la meilleure moyenne de buts alloués, le plus de victoires et le plus blanchissages».

«À l’attaque, Étienne Bergeron-Charron, le frère de l’ex-capitaine des Panthères, Guillaume, a réussi un tour du chapeau. Pour un joueur de secondaire 4, il a performé au-delà des attentes. Zachary Houde a aussi mis l’épaule à la roue, en étant le meilleur pointeur des Couguars pendant le tournoi. L’équipe a été dominante, dont en demi-finale», a poursuivi Trudel, aussi arbitre en charge en la LHJMQ.

Des juvéniles D2 surprenants

Une troisième équipe des Couguars, les juvéniles D2 de l’entraîneur Benoît Gratton, a également participé au championnat provincial de sa catégorie, à Québec. Ils ont baissé pavillon 4-0, en finale, devant les Dragons de Saint-Georges-de-Beauce.

«Notre juvénile D2 a été l’équipe Cendrillon en 2018-2019. Qu’ils se rendent en finale provinciale a été une agréable surprise, avec d’éléments de secondaire 4, alors que Saint-Georges alignait des secondaires 5».

«Le haut fait d’armes du juvénile D2 aura été de défaire Arvida 2 à 1, en demi-finale. Cette formation était classée numéro 1 au Québec. Notre gardien, Jacob Raymond, a littéralement volé la victoire».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de