Hockey mineur : Les Hippolytois bientôt répartis entre Mirabel et Sainte-Adèle ?

Par Luc Robert
Hockey mineur : Les Hippolytois bientôt répartis entre Mirabel et Sainte-Adèle ?
Le maire de St-Hippolyte, M. Bruno Laroche. (Photo : Archives)
Devant la lenteur de la Régie interminicipale de l’aréna de la Rivière-du-Nord (RDN) à négocier l’admission des jeunes hockeyeurs de Saint-Hippolyte dans leurs rangs, les parents risquent de se tourner vers les municipalités de Mirabel ou de Sainte-Adèle, à moyen terme, pour faire évoluer leurs enfants.

 

C’est que la période des inscriptions pour la saison 2019-2020 arrive à grands pas, à la Fédération de hockey mineur de Saint-Jérôme. Elles se tiendront du 21 mai, dès 13h, jusqu’au 7 juin, à midi.

Présentement, deux destinations s’offrent aux jeunes «orphelins» du secteur hippolytois: s’inscrire à la lointaine Lachute, ou encore à Saint-Lin-Laurentides.

«Dès le départ, en 2010, nous nous sommes retirés du projet de l’ancien maire Marc Gascon, de créer la régie de l’aréna RDN. Pour notre petite municipalité, ça représentait une énorme somme de 125 000 $ sur 20 ans, pour 44 joueurs inscrits», s’est souvenu M. Bruno Laroche, maire de Saint-Hippolyte et préfêt de la MRC de la Rivière-du-Nord.

De son côté, le président de la Régie de l’aréna RDN, M. Stéphane Maher, a avoué que cela représente une grande somme.

«Pour Saint-Hippolyte, cela représente 7 % des coûts de 21 M $ du projet, sur 20 ans. Saint-Jérôme est d’accord (à les accueillir), mais Sainte-Sophie et Prévost ne le sont pas, car ils participent à hauteur de 12 % chacune à l’immobilisation du complexe. Il y aura sûrement encore des négociations à venir, possiblement pour un forfait au nombre de joueurs inscrits».

Baisse drastique

En neuf ans, le nombre d’inscrits de Saint-Hippolyte, à notre sport national, a considérablement diminué.

«Pour l’année 2019-2020, nous prévoyons entre 18 et 20 inscriptions, au hockey mineur. C’est la moitié de la clientèle de 2010. Nous préférons y aller avec une entente globale, par têtes de joueurs inscrits, à titre de non-résidents. Il ne faut pas perdre de vue que, grâce à notre politique familiale, nous (la municipalité) offrons jusqu’à 750 $ de remboursement par enfant inscrit à un sport, par année. Ça fonctionne avec ceux inscrits à Saint-Lin et à Lachute. Ça pourrait fonctionner à Mirabel et à Sainte-Adèle dans un avenir rapproché», a prévu M. Laroche.

Nouveaux arénas

C’est que l’ouverture de la deuxième glace, en construction au complexe actuel de l’aréna Val-d’Espoir, de Saint-Janvier (Mirabel), est prévu en août 2020. Plus au nord, le nouvel aréna des Pays-d’en-Haut, à Sainte-Adèle, devrait connaître une inauguration en septembre 2022.

«Les architectes sont sur la conception (de l’aréna adélois) jusqu’en juin 2019, en vue de préparer le cahier de charges, qui servira à lancer l’appel d’offres, auprès des contracteurs. Ceux-ci seront choisis à la fin de l’année, pour le début des travaux en janvier 2020. La livraison (de l’amphithéâtre) est prévue en juin 2022, alors que l’ouverture officielle visée est prévue pour la rentrée de 2022», a confirmé comme échéancier M. Thomas Gallenne, responsable des communications, à la MRC des Pays-d’en-Haut.

Actuellement, des parents déplorent que des enfants de Saint-Sauveur et de Piedmont doivent s’inscrire au hockey mineur de Sainte-Agathe, tout en devant aller régulièrement jusqu’à l’aréna de Saint-Donat, pour participer aux séances d’entraînements.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de