Grimard 18e parmi les meilleurs coureurs au niveau national

Par Luc Robert
Grimard 18e parmi les meilleurs coureurs au niveau national
Charles Grimard a réussi un Top 20 (18e) en Alberta. (Photo : Éric Nicol)

 Le coureur Charles Grimard, de Prévost, a répondu aux attentes lors du Championnat canadien collégial de cross-country, en prenant la 18e place à Calgary, parmi 75 participants inscrits.

L’étudiant de 17 ans, du Cégep de Saint-Jérôme, a amélioré son propre rang, lui qui a précédemment pris la 22e place au Championnat provincial, sur les Plaines d’Abraham, à Québec.

« La compétition canadienne s’est tenue sur le campus de l’Université St. Mary’s, à Calgary. Le parcours comprenait deux côtes, qui variaient le tracé. On courrait sur une boucle de deux kilomètres, que l’on a parcourue à quatre occasions. Ça a été ma meilleure épreuve de la saison, bien au-delà des attentes », a témoigné Grimard à son retour.

St. Mary’s est une université catholique privée de Calgary, en Alberta. Accréditée par l’Alberta Advanced Education comme « une institution académique indépendante », elle offre des diplômes en arts libéraux, en sciences et en éducation. 

Bien que le campus soit universitaire, il présentait la finale nationale de cross-country de l’Association collégiale athlétique canadienne (ACSC), l’équivalent des Cégeps au Québec.

« Il y avait bien sûr les Albertains pour donner de l’opposition locale. Les coureurs de l’Ontario et des Maritimes ont aussi poussé fort. Le niveau était fort relevé, mais j’ai aussi élevé ma course d’un cran. Il y avait des bourrasques de vent et un mercure de 8°C. Malgré cela, les conditions étaient meilleures que sur le Plaines, à Québec. Le vent qui vient du fleuve Saint-Laurent reste toujours soutenu et il nous a affectés. »

L’étudiant en Sciences de la nature est surtout content que sa jambe blessée ait tenu le coup.

« L’important pour moi, c’est d’avoir constaté que ma blessure au genou s’est replacée et que je n’ai ressenti aucune douleur. Je suis parti en milieu de peloton. Quand j’ai vu que ma jambe suivait bien la cadence, j’ai remonté plusieurs positions lors des trois derniers tours. Je pouvais rivaliser avec les meilleurs et cela a été une satisfaction en partant. »

Après cette belle performance, le porte-couleurs des Cheminots entend se reposer.

« Je vais tout d’abord prendre deux bonnes semaines de repos avant de continuer à faire du vélo et de la natation, pour hausser mon volume cet hiver. Maintenant que ma carrière collégiale achève, je vais courir pour le plaisir, au printemps prochain. Je suis satisfait de ma dernière campagne avec les Cheminots. Ils seront d’ailleurs à surveiller en 2022-2023, car ils pourront compter sur l’expérience de deux coureurs en 3e  année collégiale. Le Cégep de Saint-Jérôme sera dominant au niveau provincial », a-t-il prédit.

Grimard ne sait pas à quelle université il se destine, mais il commence à avoir des idées précises de son futur domaine d’études.

« Les sciences de la santé m’intéressent, mais je ne sais pas à quelle institution je poursuivrai mon parcours universitaire. »

Pour sa part, l’entraîneur Achraf Tadili a louangé les prouesses de son poulain des Cheminots.

« Charles a démontré qu’il est un coureur de niveau canadien. Il possède un potentiel athlétique qui lui permet de rivaliser pour un podium provincial et canadien en cross-country. Il a prouvé que sa qualification au Championnat canadien était méritée. Il a amélioré son classement de 5 positions. Ça promet pour la saison d’automne 2022. »

Les représentants individuels du RSÉQ en Alberta étaient Samuel Hepworth (Collège Dawson), Enrique Simard (Cégep de Jonquière), Ismail El Moutaouakil (Collège Montmorency), ainsi que Charles Grimard (Cégep de Saint-Jérôme). Par équipes, le Collège Fanshaw (London, Ont.) a triomphé en 1:45:26, devançant le Cégep de Victoriaville (1:46:15) et St. Clair College (Windsor, Ont.).

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments