| Par Charlier Mercier

Sac à dos, congé, brasserie

Première journée de congé depuis un certain temps, je pars. Je me rends dans une brasserie près de chez moi, je sors mon calepin et je relaxe. C’est le but non? Ces microbrasseries du Québec sont devenues un peu les églises du 21ième siècle.

Ces endroits où les gens du quartier se rencontrent, à toutes heures de la fin de semaine, pour partager un verre, un moment. J’entends les histoires à la table à côté, les enfants qui jouent un peu plus loin, on parle de bières, on parle de voyages, on parle de (télé)travail et on parle de voyages. Visiblement, ça nous manquait.

De retour avec vous, mes amis lecteurs, dans une petite chronique bière pour vous faire découvrir quelques petits coins et breuvages qui pourraient exciter votre été rapidement.

Pour cette fois-ci, on revient dans les Laurentides avec une nouvelle brasserie qui vient tout juste de s’installer dans les pays d’en haut, une nouvelle saveur, de nouvelles expériences, nouveau détour.

C’est dans un lieu magnifique que la brasserie a ouvert ses portes, le 24 décembre dernier. Fondée dans l’ancienne synagogue de Val-Morin, Ayawan devra définitivement figurer dans votre liste des lieux à visiter cet été. Magnifique emplacement, situé tout près de la rivière, la brasserie offre 9 bières en fût, des cruchons et des cannettes à emporter. Je vous conseille fortement de prendre quelques minutes pour vous asseoir, visiter les lieux, admirer le travail et l’atmosphère qui y règne.

Un vrai travail de génie qui a été fait par les deux gars derrière le projet, Alexandre Nault et Lionel Jansen. Ils ont répondu à un appel d’offre de la Ville voulant des idées et des projets pour donner une deuxième vie à la synagogue. Beaucoup d’efforts, de temps et de minutie se trouvent dans les bières qu’ils offrent.

J’ai eu la chance de goûter à la bière “Le Matin des Magiciens” une Pale ale Citra titrant 5,3% d’alcool. Superbe Pale Ale, couleur paille presque claire, hyper désaltérante et en douceur. Au nez, le citra prend tout son sens, très fruité et bien agrumé. Au goût, c’est tout en douceur, avec une petite finale en pamplemousse qui nous amène une douce amertume.

Épopée déjà terminée chez Ayawan. Je vous laisse découvrir ces bières magnifiquement travaillées, cet endroit mythique pour vous accueillir et leur terrasse où les bières se boivent facilement – trop.

Pour ma deuxième bière de la semaine, j’ai goûté à la petite Munich Dunkel de MaBrasserie. Coop brassicole installée dans Rosemont-Petite-Patrie, MaBrasserie joue dans les bières de qualité depuis plusieurs années. La Muniche Dunkel, entre autres, est une Lager Ambré, qui nous amène sur le côté maltée, céréaliers et amer de la bière. La texture en bouche est soyeuse et rafraîchissante. On peut y trouver des notes de noix caramélisée, de pain fraîchement sorti du four, légèrement rôti.

Cette bière se marie très bien avec un après-midi frais des Laurentides, un pretzel bien salé ou même une balade en canot sous une couverture. On peut la trouver dans votre dépanneur de bières spécialisés et encore dans les supermarchés où se trouvent une grosse sélection de bières de microbrasserie.

En espérant que vous trouverez votre bonheur dans ces recommandations et que vous découvrirez des petits coins cachés où brasserie et synagogue se mêlent parfai-tement à un après-midi d’été. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne dégus-tation. Santé!

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.