Ford annonce quatre autres rappels au Canada

Par Louise Guertin
Ford annonce quatre autres rappels au Canada


Le Guide de l'Auto

Article par Le Guide de l’auto

Ford vient tout juste d’annoncer quatre rappels de sécurité en Amérique du Nord, dont un qui s’adresse exclusivement au Canada.

Le plus important affecte environ 1,2 million de Ford Explorer 2011 à 2017 aux États-Unis et quelque 28 000 au Canada. Ceux dont la suspension arrière a souvent l’habitude de s’articuler au complet peuvent subir un bris d’un des bras de suspension, ce qui compromettrait la maîtrise du véhicule et augmenterait le risque d’accident.

Les concessionnaires remplaceront les bras problématiques et procéderont à un alignement de la suspension arrière.

Un deuxième rappel vise des camionnettes Ford F-150 2013 de 5,0 ou 6,2 litres dont le logiciel du module de commande du moteur a été reprogrammé lors d’un précédent rappel. Le logiciel en question n’avait pas les mises à jour nécessaires pour empêcher la boîte automatique de rétrograder accidentellement en première vitesse ou pour s’assurer que le témoin de mauvais fonctionnement s’allume sur le tableau de bord.

Dans ce cas-ci, les concessionnaires vont reprogrammer le module de commande du moteur sur les 123 000 exemplaires affectés à la grandeur du continent, dont 15 200 au Canada.

Le troisième rappel concerne des fourgons Ford Econoline de 2009 à 2016 avec moteur de 5,4 litres, boîte de vitesses 5R110W et ensemble de préparation pour autobus scolaire ou ambulance. Une soudure dans le mécanisme de transmission ne répond pas aux normes et pourrait céder, entraînant des pertes de mobilité du véhicule.

Approximativement 4 300 unités en Amérique du Nord pourraient rencontrer ce problème, mais seulement 445 au Canada.

Finalement, dans les provinces de l’Alberta, du Manitoba et de la Saskatchewan, Ford a émis un rappel pour quelque 12 000 Ford Taurus de 2010 à 2017, Ford Flex de 2009 à 2017, Lincoln MKS de 2009 à 2015 et Lincoln MKT de 2010 à 2017. Tout comme dans le premier rappel décrit ci-haut, certains d’entre eux pourraient subir un bris d’un des bras de suspension arrière. Un accident avec blessures mineures a été rapporté à ce jour.

Les concessionnaires remplaceront les bras problématiques et procéderont à un alignement de la suspension arrière.

Partager cet article