Football U-18 : Émile Choquet perce la formation canadienne des moins de 18 ans

Par Luc Robert
Football U-18 : Émile Choquet perce la formation canadienne des moins de 18 ans
Le botteur Émile Choquet et le demi-défensif Daniel Bararuhanya, des produits des Patriotes, posent avec leur médaille d’argent. Choquet a reçu le trophée «MVP» aux unités spéciales du tournoi, alors que Bararuhanya a remporté le «MVP» du 1er match, en défensive. (Photo : Paul-André Choquet)

L’ancien botteur des Patriotes de l’école secondaire Saint-Stanislas, Émile Choquet, a réussi son pari en étant sélectionné parmi les 40 joueurs qui composeront l’équipe nationale des moins de 18 ans.

 

Cette formation représentera le Canada à l’International Bowl, à Arlington, au Texas, le 15 janvier 2020, au stade AT&T des Cowboys de Dallas, de la Ligue nationale de football.

Les 40 joueurs élites ont été sélectionnés après la Coupe de football Canada 2019, qui a eu lieu plus tôt en juillet, au stade Richardson de l’Université Queen’s, à Kingston, en Ontario.

« L’International Bowl, c’est en fait la Coupe du monde des U18. Je suis très heureux de percer l’alignement canadien, étant donné qu’il n’y a pas eu de camp de sélection. Ils se sont basés sur mes performances à Kingston pour m’évaluer », a souligné le jeune homme de 16 ans.  Le Québec, qui a décroché la médaille d’argent à la Coupe de football Canada, compte la plus forte représentation provinciale, avec 10 joueurs et un réserviste, élus au sein de la formation nationale. Émile Choquet est le premier Patriote à se joindre à cette formation de rêve, depuis Antoine Couture, il y a deux ans. Ce dernier évolue maintenant au Collège André-Grasset.

Niveau suivant

Dans le cadre du parcours menant à une sélection au sein de l’équipe nationale junior, qui disputera le Championnat du monde junior de l’IFAF de 2020 aux États-Unis, les joueurs qui ont été retenus au sein de la formation U-18 seront aussi évalués, afin d’être possiblement sélectionnés au sein de l’équipe nationale U-19.

Jouer les héros

À Kingston, le botteur Émile Choquet s’est distingué devant les sélectionneurs d’Équipe Canada U-18. En demi-finale face à l’Alberta, il a notamment réussi le placement de la victoire… en 4e prolongation. « J’ai réussi trois placements au total, dont un de 37 verges, qui a donné au Québec une victoire de 29-27 sur les Albertains. Celui réussi en fin de 4e quart nous a évité la défaite. Disons que dans les situations corsées, mon adrénaline augmente : je performe sous pression », a-t-il dévoilé.

En prolongation, le Québec a notamment opté pour un placement de Choquet, sur un troisième essai et cinq verges à franchir, ce qu’il a encore réussi. En grande finale à Kingston, le Québec a toutefois subi une défaite de 16-9, aux mains de la Saskatchewan, lors du match pour la médaille d’or.

Émile Choquet deviendra en septembre le botteur du Collège Notre-Dame de Foy, à Québec. Au Cégep, il étudiera en sciences humaines, au profil sport.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de