Football scolaire : Les Patriotes champions du Bol d’Or à l’arraché

Par Luc Robert
Football scolaire : Les Patriotes champions du Bol d’Or à l’arraché
Les joueurs des Patriotes ont travaillé fort pour vaincre les Scorpions de Terrebonne. (Photo : Paul-André Choquet)

Luc Robert, collaboration spéciale
Partis pour la gloire en première demie avec une avance de 18-0, les Patriotes de l’école Saint-Stanislas ont trimé dur jusqu’à la dernière seconde, samedi matin à Montréal, pour finalement remporter la finale provinciale de football scolaire D1B, 25 à 20, sur les Scorpions d’Armand-Corbeil (Terrebonne).
Les Patriotes avaient même porté leur avance à 25-0 au 3e quart, mais les Scorpions sont revenus avec 20 points sans réplique, au 4e quart, après… six ballons échappés par les Jérômiens.
«Avec un 4e jeu et 4 verges à faire, les Scorpions ont été arrêtés par notre défensive, alors qu’il leur manquait… 2 pouces pour obtenir le premier jeu. Ils voulaient forcer la prolongation. Il restait alors 5 secondes au tableau et nous avons pu enfin respirer. Comme le veut le vieil adage, les défensives gagnent les championnats», s’est exclamé l’entraîneur-chef des Pats, Dan Lavinscas, remis de ses émotions, dimanche après-midi.
C’est d’ailleurs un joueur de défensive, Gabriel Morissette, qui a été désigné joueur du match, pour Saint-Jérôme.
Ce dernier a réussi 2 plaqués et a participé à un autre. Il a aussi effectué une interception, avant de la retourner sur 9 verges.
À l’attaque, les Patriotes ont dominé outrageusement les Scorpions au sol, allant chercher 182 verges nettes, contre seulement 24.
Toutefois, Terrebonne, grâce à leur poussée du 4e quart, a dominé par la passe, avec 324 verges aériennes, contre 143 pour Saint-Stanislas.
Au sommaire, les touchés des Pats ont été l’affaire de: Terry Ferguson (course d’une verge); de Xavier Bélisle (passe de Daniel Bararuhanya et course de 9 verges); Émile Choquet a réussi les deux transformations simples de ces touchés.
La défensive des Patriotes a enchaîné avec deux touchés de sûretés (!), pour retraiter au vestiaire avec une avance de 18-0, à la mi-temps.
Au 3e quart, Philippe Element a inscrit le dernier majeur des Pats, après avoir récupéré un ballon échappé, puis a effectué une course de 12 verges, jusqu’à la zone des buts. Émile Choquet a réussi le point additionnel.
«Element a réussi un «scoop and score». Il est très habile. Encore chapeau à notre défensive, qui a passé presque tout le 4e quart sur le terrain, en raison de nos échappées».

Préparation adéquate

Aux yeux du pilote Lavinscas, la forte prestation des Patriotes était prévisible. «Grâce au bon plan de match offensif du coordonnateur Alexandre Bouvrette, nous sommes sortis en lion dès le 1er quart. Et que dire de la défensive, Mark Mileshick avait aussi bien préparé ses unités. Ne pas oublier que nous avons blanchi Terrebonne pendant les 3 premiers quarts».
Pour le responsable du programme de football, Martin Faubert, ce premier titre provincial vaut une renommée à l’école Saint-Stanislas.
«Notre victoire donnera de l’assurance à nos diplômés qui se présenteront aux camps collégiaux. Ils voient nos anciens Isaac Auger, William Rioux et Olivier Pépin remporter le titre avec le Collège André-Grasset, et Malick Meiga être désigné receveur de passes recrue de l’année au Vieux-Montréal».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de