| Par David Richer

Vandalisme sur le chantier du futur parc multisports à Saint-Jérôme

Le chantier du futur parc multisports de la ville de Saint-Jérôme a été le théâtre d’actes de vandalisme dans la nuit du 6 janvier dernier. Plusieurs équipements de machinerie lourde de l’entrepreneur Infrabec ont été endommagés.

Les malfaiteurs ont ainsi fait voler en éclat des pare-brise ainsi que des cadrans de contrôle. Il semblerait également que les vandales aient déposé de la terre dans les réservoirs de carburant. Une fenêtre de la roulotte de chantier a aussi été brisée.

Des menaces prises à la légère

Deux jours plus tôt, le sous-traitant de Lino Zambito (entrepreneur d’Infrabec) en charge du projet de dynamitage a reçu un appel menaçant lui disant qu’il n’était pas le bienvenu dans la ville. Lorsque monsieur Zambito a été mis au fait de cela, il avoue avoir pris cet avertissement à la légère.

Le 7 janvier, l’entrepreneur a déposé une plainte auprès du Service de police de Saint-Jérôme. M. Zambito affirme avoir un doute quant à la personne qui est à l’origine de ces actes de vandalisme.

Du côté de la Sûreté municipale, on affirme que l’enquête se poursuit. Au moment de mettre sous presse, aucun élément nouveau n’avait cependant surgi dans cette affaire.

Monsieur Zambito ne sait pas si ces gestes visent son entreprise ou encore celle du sous-traitant avec lequel il fait affaire dans ce projet de construction.

Infrabec a obtenu un contrat de 4 M$ avec la ville de Saint-Jérôme pour le nivellement du terrain, la construction d’un égout pluvial ainsi qu’un bassin de rétention.

Lino Zambito a fait les manchettes depuis la dernière année en ce qui concerne ses liens avec l’administration municipale de Boisbriand. Infrabec avait obtenu plusieurs contrats dans cette ville. M. Zambito a reçu une contravention de 1000 $ par le Directeur général des élections du Québec, mais il conteste cette mesure en cour.

Toute personne qui a été témoin des méfaits est priée de communiquer avec le sergent détective Sylvain Morin du Service de police de Saint-Jérôme, en toute confidentialité, en composant le (450) 432-3000 poste 2247.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.