|

Roxanne Auger-Lapointe fait face à 82 chefs d'accusation

Par France Poirier

JUSTICE. Accusée de crimes de nature sexuelle sur des jeunes filles de moins de 16 ans, Roxanne Auger-Lapointe a vu le nombre de chefs d’accusation s’alourdir, mercredi matin au Palais de justice de Saint-Jérôme.

En effet, Roxanne Auger-Lapointe, 21 ans de Sainte-Sophie aurait fait 23 victimes, dont quatre qui se sont ajoutées mercredi matin avec 13 nouveaux chefs d’accusation, portant le nombre à 82 chefs d’accusation jusqu’à maintenant.

L’accusée fait face notamment à des accusations de leurre informatique, d’agression sexuelle, de contacts sexuels, d’incitation à des contacts sexuels, d’exploitation sexuelle et d’agression sexuelle armée causant des lésions. Les gestes qui lui sont reprochés se seraient produits entre 2014 et 2016 à Sainte-Sophie, Saint-Jérôme, Saint-Colomban, Saint-Hippolyte, Mirabel et Québec.

Remise en liberté

La Couronne représentée par Me Caroline Lafleur, qui a pris la relève de Me Marie-Nathalie Tremblay, s’est opposée, une fois de plus, à la remise en liberté de l’accusée détenue depuis son arrestation le 18 mai dernier. Une dizaine de parents et amis de l’accusée sont toujours présents au palais de justice depuis le début des procédures pour la soutenir. Invités à faire des commentaires, ceux-ci ont décliné l’invitation des journalistes. L’avocat de la défense Me Philippe Comtois s’est aussi abstenu de tout commentaire.

L’accusée doit revenir en cour le 10 juin pour fixer une date pour son enquête sur remise en liberté.

Toute personne ayant des informations au sujet de Roxanne Auger-Lapointe peut communiquer de façon confidentielle avec la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.