| Par lpbw

Quad Pro s'envole en fumée

Le commerce de motos Quand Pro, situé au 1071 du boulevard Rolland Godard à Saint-Jérôme, a été le théâtre d’un incendie majeur, le jeudi 20 mars vers 21h50.

Une alerte générale a alors retenti dans les trois casernes de la Ville, impliquant un déploiement de 32 sapeurs sur les lieux. «Nous étions déjà en intervention dans le secteur Bellefeuille lors de l’alerte. À notre arrivée, l’embrasement était généralisé. Les pompiers ont lutté jusqu’à 6h am pour venir à bout du brasier. Une rétrocaveuse a été employée pour démolir des murs, car les sapeurs voulaient anéantir toute propagation de feu. Notre enquêteur est retourné sur les lieux vendredi matin», a décrit M. Marc Lapointe, chef aux opérations du Service des incendies de la Ville de Saint-Jérôme.

L’enquête a tout d’abord été menée par la police municipale de Saint-Jérôme, avant de voir la SQ prendre le dossier en main. «Les pompiers ont noté des éléments suspects, de sorte que les enquêteurs du Bureau régional des enquêtes (BRE) et ceux du Service de l’identité judiciaire (SIJ) de la SQ ont été dépêchés sur les lieux», a poursuivi l’agente Mélanie Paul, de la Sûreté du Québec.

Selon des sources très bien informées, proches de l’enquête, un témoin a livré une déposition, à l’effet qu’un homme a été vu alors qu’il brisait des fenêtres du commerce. Une boule de feu a ensuite été aperçue, alors que le suspect prenait la fuite. «Toutefois, il s’agit bel et bien d’un incendie et non d’une explosion. Aucun objet n’a été projeté à distance du commerce. Les enquêteurs envisagent plusieurs scénarios pour le moment, mais aucune théorie n’est arrêtée pour expliquer le brasier», a enchaîné M. Lapointe.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.