|

Procès Turcotte: l'accusé laisse un message à une collègue

Par France Poirier

AUDIENCES. Au huitième jour du procès de Guy Turcotte, la Couronne a fait entendre des extraits sonores de messages laissés par Guy Turcotte, à une collègue de travail ainsi qu’à un agent d’immeuble.

Nathalie Lemelin est le premier témoin à se présenter à la barre, mercredi matin. Assistante-chef du département de cardiologie, elle a travaillé avec Guy Turcotte, le 20 février 2009. «Il était de garde à l’étage et on lui a montré une pièce qu’on avait aménagée pour des examens. Il était content de l’aménagement, il était comme d’habitude», a expliqué Mme Lemelin. La semaine suivant le drame, Guy Turcotte lui a laissé un message sur sa boîte vocale dans lequel il s’excuse auprès de ses collègues, demande de faire suivre sa facturation et lègue une calculatrice à une collègue. «Ce n’était pas la joie dans sa voix, mais c’est Guy comme il était. Il demande un service de manière polie et organisée. C’était un médecin organisé dans son travail», a expliqué la collègue.

Puis, le chef de service en cardiologie de l’époque, maintenant retraité, Jean Gauthier, est venu dire à la Cour que Turcotte était un excellent cardiologue qui avait une expertise dans l’implantation de stimulateur cardiaque. Il était d’ailleurs le chef de service de la clinique d’insuffisance cardiaque qu’il avait lui-même créée. La semaine avant le drame, Guy Turcotte était de garde. C’est à lui que revenait la charge des patients hospitalisés, en observation ou de l’urgence. Il a fait son travail comme d’habitude, les patients qu’il a vus ont été soignés de manière habituelle. Lors de la réunion hebdomadaire de service, le jeudi 19 février 2009, Guy Turcotte était en retrait. «Il était présent, mais en retrait, il n’a pas parlé beaucoup», se souvient Jean Gauthier. Il a ajouté qu’habituellement, Turcotte était toujours de bonne humeur et participait beaucoup.

Rendez-vous annulé avec l’agent d’immeuble

Martin Nolet, un ancien voisin du couple Turcotte-Gaston, est venu témoigner à son tour. Turcotte avait sollicité ses services d’agent d’immeuble pour faire l’achat d’une maison le 9 février 2009. «J’ai organisé des visites les 10 et 11 février pour des maisons dans le secteur de Prévost parce qu’il voulait qu’Olivier continue d’aller à la même école, c’était un des principaux critères», explique M. Nolet. Le 15 février, Turcotte avait fait une offre d’achat finale sur une maison, qui a été acceptée. «J’ai mandaté une firme d’inspection en bâtiment pour le 21 février à 9 h, mais Guy Turcotte m’a demandé de le déplacer en après-midi à cause du cours de piano d’Olivier. Puis, le matin du 21 février, l’accusé a laissé un message à Martin Nolet pour lui dire qu’il ne pourrait pas être là de s’en occuper. L’inspection a eu lieu et le 22 février, l’agent d’immeuble apprenait le drame. Il a déclaré que «rien ne laissait présager ce qui s’est produit».

La Cour a ajourné ses travaux mercredi midi jusqu’au mardi 13 octobre, notamment parce que l’un des membres du jury devait assister aux funérailles de sa mère et qu’une autre jurée avait un rendez-vous médical à la suite d’une opération subie la semaine dernière.

Message laissé à Nathalie Lemelin, assistante en chef du département de cardiologie

«Salut Nathalie c’est Guy, je veux tout d’abord m’excuser pour tout le chiard que je vous fais. Je vais me dépêcher pour être sûr qu’il y a assez de place sur ton répondeur. Dans mon bureau, premier tiroir, celui qui est à gauche là, il y a un reçu du congrès d’arythmie de l’année passée pour Serge, pour le remboursement.

Pis fait dire à Serge aussi qu’il va recevoir celui de cette année par courriel ça va lui être envoyé. Alors s’il veut me rembourser ça va être apprécié. Je vais te donner le numéro de téléphone de mes parents au cas où (…).

Après ça, j’ai la facturation qui est dans le même tiroir, si vous voulez me le garder de côté avec mes souliers qui traînent. Il y a quelqu’un qui va passer éventuellement chercher tout cela à l’hôpital.

D’ici ce temps-là, si Serge c’est réglé ben je pourrais le prendre en même temps… ben ça pourra être pris en même temps. Excuse-moi de te demander encore de faire un message à Dominique. S’il pourrait vérifier le chèque qu’il m’avait fait que j’ai perdu de 350 $ piastres. Si effectivement y’a jamais passé, s’il pouvait l’annuler et m’en faire un nouveau de 353 $ ça serait très apprécié, parce que je vais avoir ben des avocats à payer.

Je voulais te remercier beaucoup Nathalie pour tout. Pour toi-même, pour ton sourire à tous les jours qui me faisait beaucoup de bien, je lègue ma calculatrice à Marie-Josée je lui dis merci beaucoup pour son appui et son support. Salue Jean qui est un grand chef que j’admire beaucoup. Salutations aussi à Patrick que j’admire énormément, qui avait un excellent sens clinique. Merci à Annie, pour son empathie et son écoute qui était très appréciée. De dire aussi à Dominique de ne pas s’inquiéter je ne devrai plus lui demander de service maintenant et je devrai le laisser tranquille. Un gros salut à Serge merci pour l’ensemble de son oeuvre. Merci à tout le monde». (Interuption du message, faute d’espace dans la boîte vocale)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.