|

Perquisition de deux résidences

Par lpbw

La Sûreté du Québec a perquisitionné deux résidences pour un crime financier dans la journée du 17 juin sur les rues de l’Érablière et des Écureuils, à Sainte-Adèle. Une perquisition a également été faite à Laval et trois personnes ont été arrêtées.

Uniquement pour ce cas, c’est 400 000 $ qui ont été fraudés. C’est à la suite d’une information d’un citoyen que le service d’enquête sur l’intégrité financière de la SQ a ouvert une enquête il y a quelques semaines.

Plus de 17 cas supplémentaires sont sous enquête et la fraude pourrait atteindre 1,5M$ au total.

Stratagème

Le stratagème utilisé pour frauder est appelé flip immobilier. Les fraudeurs achetaient des résidences au nom de l’entreprise Capital Ampex et les revendaient plus cher à un citoyen ayant un bon crédit. Les institutions financières accordaient le prêt au citoyen, mais Capital Ampex récupérait la somme d’argent. Après quelques mois, celle-ci se retirait des responsabilités de remboursement de l’hypothèque et quittait avec un profit.

Dans quelques cas, des citoyens pouvaient même devenir propriétaires d’une fausse compagnie de la même façon que pour la résidence. L’entreprise frauduleuse récupérait les sommes, alors que le citoyen devenait propriétaire ou actionnaire d’une compagnie inopérante. L’institution financière perdait quant à elle le montant des emprunts.

Si vous avez été témoin ou victime d’un cas semblable, vous pouvez communiquer avec la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.