|

Perquisition aux danseuses

Par lpbw

Les policiers et enquêteurs du service de police de Saint-Jérôme ont perquisitionné trois bars de danse contact dans la ville de Saint-Jérôme. Les établissements Body-Shop, Studio 378 et Séduction ont reçu la visite des limiers le jeudi 19 juin vers 20 h 30.

Suite à plusieurs semaines d’enquête sur les activités illicites dans ces bars de danse contact, les policiers ont réuni assez d’éléments de preuve pour des actes de sollicitation de faveurs sexuelles, pour obtenir trois mandats de perquisition. Plus d’une trentaine de policiers ont participé aux opérations qui se sont déroulées simultanément dans les trois bars.

Bilan

Au total, c’est plus de trente danseuses (dont une d’âge mineur), sept portiers, trois serveuses et un client, sur les 27 clients présents sur les lieux, qui feront face à des accusations d’avoir tenu et de s’être tenu dans une maison de débauche. Aussi une employée sera accusée de voies de fait sur un agent. Une petite quantité de stupéfiants ainsi qu’un nombre important de préservatifs ont été saisis dans ces établissements.

Les personnes arrêtées lors de cette perquisition ont été libérées en fin de soirée et feront face à ces accusations par voie de sommation au cours des prochaines semaines.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.