|

Le maire Roland Charbonneau comparaîtra le 2 novembre

Par lpbw

Le maire de Saint-Colomban, Roland Charbonneau, comparaîtra le 2 novembre prochain devant la cour municipale de Mirabel pour répondre à des accusations de conduite avec facultés affaiblies. Il était au volant de sa voiture, vers 23h30 le 17 août dernier, lorsque les policiers de Mirabel l’ont intercepté.

Roland Charbonneau tentera de se faire réélire pour un quatrième mandat à la mairie de Saint-Colomban le 1er novembre, lors des élections municipales. La police de Mirabel assure que c’est une coïncidence que les deux dates soient aussi rapprochées. Les sessions de la cour municipale à Mirabel sont fixées d’avance.

De plus, l’inspecteur Daniel Rivest de la police de Mirabel tient à démentir les chiffres diffusés par le réseau TVA concernant le taux d’alcoolémie mesuré chez le préfet de la MRC de la Rivière-du-Nord.

Il ne peut divulguer le chiffre exact, mais le taux d’alcool de Roland Charbonneau, mesuré le soir du 17 août, aurait été au-dessus de la limite permise, le «.08». Deux échantillons d’haleine ont été prélevés.

Citation à comparaître

Comme c’est la procédure lors d’arrestation pour conduite de véhicule avec facultés affaiblies, mais n’ayant pas impliqué d’accident ou de blessure, Roland Charbonneau a été remis en liberté avec la promesse de comparaître le 2 novembre.

Pour l’instant, Roland Charbonneau est le seul candidat en lice pour le poste de maire, mais les citoyens ont jusqu’au 2 octobre pour présenter leur candidature.

Nous avons tenté en vain de rejoindre le maire Roland Charbonneau pour obtenir sa version des faits.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.