| Par lpbw

La police recherche d’autres victimes

Vendredi dernier, les policiers de Saint-Jérôme ont pris sur le fait trois fraudeurs au Carrefour du Nord. Les trois personnes accusées travaillent vraisemblablement dans un réseau du crime organisé.

Vers 11h, vendredi 6 novembre, une femme payait ses articles dans une pharmacie du centre d’achat, sous l’œil attentif de deux femmes. Ces dernières ont pu observer le numéro d’identification personnel (NIP) de la carte de la victime. Dans les minutes qui ont suivi, les trois fraudeurs ont suivi la victime et réussi à lui subtiliser sa carte de guichet.

La victime ne s’est pas rendu compte du vol et c’est un appel de sa banque, dans l’heure suivante, qui a sonné l’alerte: des retraits successifs venaient d’être faits à un guichet et la banque ne trouvait pas cela normal…

Chasse aux fraudeurs

Vers 11h30, les agents de sécurité du magasin Sears appellent le 911, constatant le paiement d’articles avec une carte de débit volée. Une opération policière s’engage et deux des trois fraudeurs, des femmes, sont arrêtés.

Le troisième suspect, un homme, est intercepté à l’extérieur.

Bandes vidéos

Au moins six transactions ont été faites avec la carte volée à un guichet. Les bandes vidéo du Carrefour du Nord ont aussi permis aux policiers d’accumuler des preuves que les trois suspects cherchaient clairement à voler la victime.

Les trois personnes ont été accusées, lundi à Saint-Jérôme, de vol de carte, de fraude, de complot pour fraude et de bris de probation. Le procureur s’est opposé à leur remise en liberté et on pense qu’ils agissent au sein d’un réseau criminalisé.

La police de Saint-Jérôme espère, en publiant les photographies des trois fraudeurs, que d’autres victimes les reconnaissent et portent plainte. Il est possible de rejoindre le sergent-détective Stéphane Goyette en composant le 450-432-3000.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.