|

La Maison d’Ariane a souligné ses 25 ans

Par Lpbw

Une quarantaine de personnes ont fait une marche de solidarité pour souligner le quart de siècle d’existence de la Maison d’Ariane, maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, le 25 mars dernier.

La marche de solidarité a réuni plusieurs personnes, surtout des femmes, qui sont partie du Palais de justice de Saint-Jérôme pour se rendre au Vieux-Palais, où s’est tenu un spectacle de variétés qui a fait salle comble. « Nous revendiquons l’amélioration du traitement judiciaire pour les cas de violence conjugale et un accès plus facile à l’aide juridique pour les victimes », explique Fannie Roy, coordonnatrice à la Maison d’Ariane. « La maison d’hébergement milite pour que les hommes violents soit détenus après leur arrestation, et non libérés sous promesse de comparaître. Elle aimerait également que la pension alimentaire ne soit pas comptabilisée dans les revenus lorsque les victimes font une demande d’aide juridique », affirme-t-elle.

Spectacle

Le spectacle qui a eu lieu en soirée a été présenté devant plus de 160 personnes. Un solo de piano, un numéro de mime, de danse, d’autodéfense et de chant ont été présentés, en plus d’une peintre qui a peint une toile en direct tout au long du spectacle.

Les participantes étaient des femmes qui avaient reçu l’aide de la maison, des bénévoles, des travailleuses ainsi que des partenaires.

La Maison d’Ariane tient à inviter les femmes qui sont victimes de violence conjugale ou leurs proches les contacter 24 heures par jour, sept jours par semaine, au 450-432-9355.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.