Incendie à la Villa-du-Nord le samedi 17 septembre 2016
|

«Il ne faut pas que ce soit comme à L'Isle-Verte. Sortez-les tous!» – Louise Gallant

Par lpbw

SAINTE-SOPHIE. C’est grâce à l’intervention très efficace du Service d’incendie et celles des deux personnes de garde à la résidence pour personnes âgées semi-autonomes la Villa du Nord que les 33 résidants ont pu être évacué en un temps record et sans aucune blessure, dans la nuit du samedi 17 septembre, à Sainte-Sophie.

L’incendie s’est déclaré samedi matin, vers 1 h, dans cette résidence pour personnes en perte d’autonomie située sur la rue Sainte-Marie dans le centre de la municipalité. Selon Pascal Grenier, le directeur adjoint du service sécurité incendie de la municipalité, «les 33 résidants ont été évacués en l’espace de 7 minutes.  Il n’y a eu aucun blessé.» Une cinquantaine de pompiers de Sainte-Sophie et des villes avoisinantes ont lutté contre le feu. Celui-ci ne s’est pas propagé à d’autres bâtiments. M. Grenier nous explique qu’il est parti d’un garage situé à proximité de la résidence et s’est propagé dans l’entretoit du bâtiment. Les mesures d’urgence ont été mises en place très rapidement.

Témoignages

Grace, une voisine dont la maison est très proche de la résidence nous raconte qu’elle a entendu deux explosions. «C’est dans le garage que le feu a commencé, ensuite il s’est propagé dans un Winnebago qui était juste à côté. Avec la chaleur les vitres ont explosé.» Les fenêtres en arrière de sa maison, elles aussi, ont éclaté.

Louise Gallant, la mairesse de Sainte-Sophie, qui n’avait pas fermé l’œil de la nuit, nous raconte:

«La première pensée que j’ai eue en recevant le téléphone c’est «mon Dieu, il ne faut pas que ce soit comme à L’Isle-Verte. Sortez-les tous!»  Tout le  long du chemin je n’avais que ça en tête.»

«Les pompiers ont fait vite. Ils ont transporté les aînés dans les autobus pour les emmener au pavillon où Il y avait des bénévoles qui les attendaient avec de l’eau, du café, tout le bien-être possible en attendant de savoir où ils allaient aller.»  Dans les faits, plusieurs ont été relocalisés dans des CHSLD, d’autres dans leur famille et d’autres dans un hôtel à Saint-Jérôme. À 6 h 20 tout le monde était placé.  «Au début de la semaine, les 33 personnes seront transférées dans une résidence à Saint-Eustache, les Monarques, qui vont les accueillir le temps nécessaire, explique-t-elle.  On tenait à les garder tous ensemble. Ils forment une famille.»

Selon la mairesse, le bâtiment est une perte totale.  «L’eau a fait beaucoup de dommage aussi.  J’espère que ces gens vont revenir ici rapidement, que la reconstruction se fasse le plus vite possible. Ils n’ont plus de linge ni de médicament. Certains n’ont plus de lunettes. C’est une grande reconstruction pour eux et ce n’est pas juste le bâtiment, c’est la reconstruction du reste de leur vie qui vient radicalement de changer.»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.